Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

5 choses à voir à Mogadiscio, la capitale de la Somalie

Mogadishu, Somaila-April 29, 3013: Fishermen at the port of Mogadishun in Somalia.

Terre meurtrie, entre ses nombreux conflits, ses problèmes de famine et la sécheresse, la Somalie n’est franchement pas une destination touristique des plus prisées, avouons-le. Il se peut néanmoins que vous vous y rendiez lors d’un voyage humanitaire. Vous trouverez alors au bord de l’océan Indien, Mogadiscio, la capitale de la Somalie. Une ville bordée par de magnifiques plages, où subsistent quelques bâtiments coloniaux italiens et britanniques. Voici 5 choses à voir à Mogadiscio, la capitale de la Somalie. 

1 – La cathédrale de Mogadiscio

 

Construite en 1928 par les autorités italiennes, cette cathédrale au style gothique se compose de deux clochers et trois nefs. Une structure assez impressionnante qui a été le témoin d’une succession d’événements malheureux. En 1989, un évêque y fut assassiné. Plus tard, en 2008 une partie de l’infrastructure fut détruite par les islamistes. Reconstruit en 2013, ce lieu de culte semble avoir subi d’autres dégradations… Il n’en demeure pas moins un fort témoignage de l’histoire tragique de la Somalie, et de sa capitale Mogadiscio.  

 

2 – La Mosquée de La Solidarité Islamique 

 

Érigée en 1987, la Mosquée de la Solidarité Islamique est certainement l’édifice religieux le plus emblématique de la Somalie. Plus encore, elle est considérée comme la plus grande mosquée de la corne de l’Afrique. Elle fut fermée pendant la guerre civile, puis réouvrit en 2006. Colossal, ce lieu peut accueillir jusqu’à 10 000 fidèles et offre une vue sur l’océan Indien depuis son minaret.

 

3 – Les plages de Mogadiscio

 

Saviez-vous que les plages de la Somalie figurent parmi les plus longues au monde ? À Mogadiscio, les plus connues sont Lido Beach et Jazeera Beach. Des endroits sauvages, idylliques, faits d’eau turquoise et de sable blanc. Toutefois, le contexte fragile du pays demande de rester vigilant.  

 

4 – Brava, ville côtière au sud-est de Mogadiscio

 

Plus au sud de la capitale, à quatre heures de route, se trouve la ville portuaire de Brava. Elle est caractérisée par une architecture arabe, ainsi que des villas de style colonial qui longent la plage. Si Brava semble se couper de la misère qui sévit dans le reste du pays, elle reste malgré tout le fief des pirates. Prudence donc.

 

5 – Le Jardin de la paix 

À Mogadiscio, le Peace Garden (Jardin de la paix) offre une trêve aux habitants. Avec ses palmiers et son gazon, le lieu prend des allures d’oasis régénérante. L’entrée, payante et sécurisée, pose un cadre rassurant pour les Somaliens venus s’y relaxer. On peut y boire du thé ou d’autres boissons typiques de la région. Une halte s’y impose si vous êtes de passage dans la capitale de la Somalie.