Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

5 start-up arabes à suivre

En avril dernier, le Forum économique mondial s’est associé au Conseil de développement économique de Bahreïn afin de sélectionner les 100 start-up arabes qui grâce à la technologie, façonnent la quatrième révolution industrielle. Zoom sur quelques unes d’entre elles à suivre en 2019.

Derq – Emirats arabes unis

Basée à Dubaï et Détroit, l’entreprise Derq fondée en 2016 par trois cofondateurs, Georges Aoude, Karl Jeanbart et Amer Abufadel, a pour mission de rendre les routes du monde plus sûres. Véritable spin-off du Massachusetts Institute of Technology, Derq utilise l’intelligence artificielle et la technologie d’assistance à la conduite, pour éliminer les accidents de la route aussi bien causés par des véhicules classiques que par des véhicules autonomes.

Falcon Viz – Arabie saoudite

Créée en 2015 à partir de la technologie de pointe de l’Université des sciences et de la technologie King Abdullah (KAUST), FalconViz est spécialisée dans l’arpentage et la cartographie 3D grâce aux systèmes aériens sans pilote. La société saoudienne qui compte de grands clients tels que Saudi Aramco, AECOM, Hyder et la municipalité de Jeddah, conçoit et fabrique des drones. Aujourd’hui, ses services sont utiles dans de nombreux domaines comme la construction, l’immobilier, les enquêtes topographiques, les enquêtes de corridors, ou encore l’urbanisme.

Opensooq – Jordanie

Après 6 années d’existences, la plate-forme jordanienne OpenSooq est devenue le leader des petites annonces en ligne en langue arabe. A l’aide d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette, OpenSooq permet d’échanger des biens, des produits et des services entre consommateurs provenant de la région MENA. Véritable marché en ligne, OpenSooq a accumulé plus d’un milliard de pages vues depuis sa création et entend continuer à étendre sa présence au Moyen-Orient dans les années à venir.

SWVL – Egypte

Constatant un nombre en hausse de voitures dans les rues égyptiennes, Mostafa Kandil, Mahmoud Nouh et Ahmed Sabbah ont fondé en 2017 SWVL. Un système de transport en commun haut de gamme qui fournit des transports en commun à tous les quartiers du Caire. Via l’application, chaque personne peut ainsi partager un trajet dans une fourgonnette ou un bus, en matinée ou en soirée, pour un tarif forfaitaire fixe exempt de toutes surtaxes. Depuis sa création, les fondateurs estiment qu’en moyenne 100 000 trajets sont effectués par mois au Caire et à Alexandrie.

GetBaqala – Bahrein

C’est en 2016 que l’aventure GetBaqala commence. Ses fondateurs, Amjad Puliyali et Aboobacker Shinan ont l’idée de créer une plate-forme de livraison d’épicerie en ligne qui permettrait à quiconque de commander un large panel de produits frais depuis son domicile ou son lieu de travail. En quelques clics, vous pouvez commander, choisir votre créneau de livraison et vous faire livrer dans les deux heures.