Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

A Los Angeles, l’artisanat tunisien s’exporte bien

A en juger par le succès de l’enseigne “Maison of Hand”, spécialisée dans les meubles et la décoration d’intérieur, il semblerait que la Californie se soit prise d’amour pour les influences nord-africaines que l'on y retrouve.

C’est de l’association entre l’américain Jesse Terry, qui a vécu en Tunisie, et l’algérien Faycel Mekbel, qu’est née la boutique “Maison of Hand”. Située à La Brea, en banlieue de Los Angeles, elle s’étale sur près de 1200 mètres carrés, et propose différents articles de maison aux inspirations d’Afrique du Nord, comme par exemple les fameuses poteries de Sejnane, inscrites par l’UNESCO à la liste du patrimoine immatériel.

 

“Patrimoine culturel”

Le co-fondateur de l’entreprise Faycel Mekbel déclarait tout récemment au Los Angeles Time avoir “aimé l’idée d’apporter quelque chose d’ailleurs qui faisait également partie de son patrimoine culturel (…) Il y a une dimension unique que nous n’avons pas vue ici”.

L’algérien, qui a commencé par rénover et décorer des Airbnb à Bali, avait besoin d’un nouveau projet dans lequel exprimer sa passion pour la décoration d’intérieur. Il a donc contacté un fournisseur tunisien et ouvert son enseigne, dans laquelle il propose désormais des éléments “chic bohème, pouvant fonctionner avec n’importe quoi, » d’après son partenaire d’affaires Terry, « ces pièces sont méditerranéennes, et c’est le look ici – le temps, la façon dont les gens vivent, en plein air, les couleurs naturelles, être éco-chic. On a pensé que ça s’intégrerait bien ici ». Les deux hommes prêtent également une attention toute particulière à la dimension écologique de leur sélection.