Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Ahmed Hafnaoui, jeune tunisien inconnu du grand public, rafle l’or aux JO

Son nom ne payait pas de mine : Ahmed Hafnaoui. Qualifié avec le 8e temps pour la finale, personne ne l’attendait. Il a pourtant battu les deux favoris, l'américain Kieran Smith et l’australien Jack McLoughlin lors du 400m nage libre. Un nouvel athlète d’à peine 18 ans qui voit une carrière prometteuse s’ouvrir à lui. 

Qui est Ahmed Hafnaoui ?

Fils d’un basketteur professionnel, Ahmed Hafnaoui a les gènes d’un champion. Seul nageur de la délégation tunisienne, c’était les premiers jeux du jeune nageur tunisien. Un rêve depuis toujours, il se confie : “Je fais de la natation depuis que j’ai cinq ans. J’ai vu la médaille de Mellouli à la télé en 2008 à Pékin. C’est une légende pour moi, il m’a souhaité bonne chance avant ma course.”

Mais c’est aussi un jeune homme qui ne manque pas d’ambition. Dans le journal tunisien La Presse, on peut lire une interview datant de 2019 où Ahmed Hafnaoui trahit une confiance en lui inébranlable : “Grâce au programme de préparation concocté par mon staff technique, je serais parmi les meilleurs mondiaux dans la course de 800 m. Une place en finale est même envisagée. Je suis même capable de monter sur la plus haute marche du podium ».

Une victoire surprenante

C’est une victoire pour la Tunisie : Ahmed Hafnaoui est le 4e champion olympique de son pays, toutes éditions confondues. Il se place dans la lignée de Oussama Mellouli, nageur tunisien qui a remporté l’or sur le 1500m lors des Jeux Olympiques de Pékin en 2008.

A la sortie du bassin, le jeune homme fait preuve d’humilité et exprime sa joie mêlée de surprise : “Bien sûr que je me suis surpris. C’est incroyable. J’y ai cru quand j’ai touché le mur et que j’ai vu que j’étais premier, c’était génial. Et quand j’ai vu le drapeau de mon pays et que j’ai entendu l’hymne (tunisien), j’ai eu les larmes aux yeux, j’étais tellement fier. Je dédie ce titre à tout le peuple tunisien : vous avez un champion maintenant ! »

Sa progression est spectaculaire : il bat son propre record de près de 6 secondes. Auparavant, il n’avait participé qu’à des compétitions de moindre envergure : les Jeux africains de la jeunesse en 2018 où il avait été médaillé de bronze, les championnats d’Afrique et les derniers championnats de France.

Mais les Jeux ne sont pas finis pour Ahmed Hafnoui. Il est désormais attendu au tournant pour le 800m nage libre.