Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie Saoudite : une base de données pour documenter l’héritage industriel du royaume

Le 14 juillet dernier, le Prince Badr Al Saud, ministère de la culture et accessoirement gouverneur de la commission royale pour Al-Ula, a lancé une compétition nationale visant à documenter l’héritage industrielde l’Arabie Saoudite.

Cette compétition vise à établir une base de données nationale des sites industriels qui font partie du patrimoine du royaume. Elle est accessible à tous les citoyens et résidents d’Arabie Saoudite via un site internet, et décernera des prix dont le total s’élèvera à 266 000 dollars. 

 

Héritage industriel

Le Prince Badr Al Saud a annoncé l’ouverture de la compétition dans un tweet :”Suite au lancement du projet de préservation du patrimoine industriel avec l’aide et les efforts de mes collègues pour soutenir le programme, nous lançons aujourd’hui un concours pour renforcer le concept, notre pays dispose d’une base de sites du patrimoine industriel”.

 

 

Ces sites sont en fait tous ceux qui incluent des restes de l’ancienne culture industrielle du pays, qu’il s’agisse de secteurs comme la technologie, l’architecture, la science, ou que l’on parle de bâtiments, de machines, d’usines, de mines, etc. 

 

Une compétition en 3 étapes

Le concours se déroulera en 3 phases. La première, d’identification, consiste en la découverte des sites et l’envoi par les participants de photos, de vidéos et d’informations de base. Dans le cadre de la deuxième partie, les participants devront transmettre des détails et des histoires concernant les sites soumis. Enfin, la troisième phase consistera à documenter chaque site en effectuant des recherches sur son histoire et son impact sur l’industrie et la société.