Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Arabie saoudite : une initiative 100% durable et un record du monde

« Depuis mon enfance, j'adorais dessiner des cartes. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression de voler. Voir une immense carte était comme un rêve », a déclaré Khulood Al-Fadli, directrice d’une école primaire au cœur de la ville de Jeddah en Arabie Saoudite. Son rêve, elle l’a réalisé en concevant la plus grande mosaïque en bouchons de bouteilles en plastique, grâce à laquelle elle a décroché un record du monde : retour sur cette entreprise 100% créative et engagée !

Animée par plusieurs de ses centres d’intérêts, la jeune femme a décidé de réaliser une mosaique représentant une carte du monde, et a ainsi prouvé que l’on peut faire de l’art à partir de matières recyclées.

Rapidement, l’initiative se répand aux quatre coins de l’Arabie Saoudite, et attire plus de bénévoles, plus de dons et toujours plus de bouchons de bouteilles en plastique, de la Mecque, de Médine ou encore de Taif.

A ses côtés, une équipe motivée et diversifiée : son mari, ses amis, sa famille, des bénévoles et même ses élèves étaient à ses côtés pour réaliser la pièce en 40 jours. Décidée à battre le précédent record du monde détenu par Caroline Chaptini, pour sa mosaïque en croissant de 196,94 mètres carrés à Miziara, au Liban, Khulood Al-Fadli décide de créer une œuvre de 250 m², composée de 350 000 bouchons !

Outre les nombreuses exigences imposées par le Guinness World Records, la principale difficulté selon la directrice était les conditions météorologiques, notamment le vent qui a plusieurs fois emporté le début de son œuvre, retardant le projet de plusieurs jours.

Mais battre un record n’était pas l’objectif premier de Khulood Al-Fadli : inspirée par les réactions de ses élèves face aux problématiques environnementales et aux enjeux du recyclage, elle décide d’intervenir à son échelle, en combinant action utile (collecte de plastique usagé) et projet humain.

Le projet a également permis de mettre en lumière trois événements majeurs : la Journée mondiale de l’environnement, la Journée mondiale des océans et la Journée de la fonction publique des Nations Unies. Cette dernière a pour objectif de sensibiliser au volontariat communautaire.

Enthousiasmés par la belle carte, les élèves ont pris conscience de l’importance du respect de la planète et de l’environnement et ont promis de collecter le plastique à l’avenir. Un exemple pour tous, et un rappel que chaque geste compte à son échelle !