Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Archéologie : Plusieurs momies à la langue dorée découvertes en Egypte

Le ministère égyptien des Antiquités vient d’annoncer la découverte de seize momies, remarquables notamment à cause des objets qui ont été enterrés avec elles, et qu’on ne croise pas tous les jours.   

Selon les déclarations du ministre égyptien des Antiquités, une équipe d’archéologues égypto-dominicaine vient de mettre au jour une trouvaille remarquable. A l’ouest d’Alexandrie, l’équipe a découvert seize tombes contenant plusieurs momies dont la bouche contenait des « amulettes enveloppées dans une feuille d’or en forme de langue« . Les momies dateraient d’il y a environ 2 000 ans, selon les autorités.

Cette technique et cette tradition, largement utilisées à l’époque grecque et romaine, offraient aux défunts la possibilité de continuer à parler après leur passage dans l’au-delà

Deux découvertes majeures

Deux des momies ont suscité une excitation particulière auprès des archéologues, suite à l’annonce de la découverte d’ornements spéciaux sur les corps. Une momie avait conservé des bandes de bandages – des bandes de couches de lin collées, stuquées et peintes qui enveloppent la momie – dorées, à l’effigie d’Osiris, le dieu des morts. Le second a été retrouvé avec une couronne ornée de « cornes et d’un cobra à l’endroit du front, ainsi qu’un collier en forme de tête de faucon », représentant le dieu égyptien Horus, le fils mythique d’Isis et d’Osiris. 

Parmi les autres objets découverts figurent un masque funéraire féminin, une tiare en or et huit masques en marbre avec des détails sculptés. 

L’objectif principal de la mission était à vrai dire la recherche de la tombe de Cléopâtre, le dernier pharaon d’Egypte qui a régné jusqu’en 30 avant JC. Mais l’équipe reconnaîtra sans doute volontiers sa joie et sa surprise face à cette trouvaille aussi rare que fortuite.