Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Au Moyen-Orient, le confinement s’allège petit à petit

Alors que l’économie mondiale pâtit durement de la crise sanitaire et qu’une bonne partie du globe vit confinée dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, certains Etats ont entamé un allègement progressif des règles de confinement dans l’optique de relancer leur activité économique. C’est le cas sur la péninsule arabique depuis lundi.

Alors que l’économie mondiale pâtit durement de la crise sanitaire et qu’une bonne partie du globe vit confinée dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, certains Etats ont entamé un allègement progressif des règles de confinement dans l’optique de relancer leur activité économique. C’est le cas sur la péninsule arabique depuis lundi.

L’Arabie saoudite rouvre ses commerces

Depuis mercredi, les magasins de détail et les centres commerciaux saoudiens ont rouvert leurs portes au public avec un horaire fixe : de 9 heures à 17 heures. Un ensemble de règles strictes a été néanmoins mis en place afin de réduire les risques de contamination par le Covid-19. Les acheteurs doivent en l’occurrence se soumettre à des contrôles de température à l’entrée des magasins, avec interdiction d’accès aux clients dont la température est supérieur à 38°C.

« Les entreprises commerciales sont tenues d’effectuer des contrôles de température pour leurs clients et leurs travailleurs avant leurs heures de travail, d’interdire les tests pour les produits cosmétiques et les parfums, de fermer les ascenseurs et d’appliquer des marquages au sol afin d’indiquer les mesures de distanciation sociale », a déclaré le porte-parole du ministère du commerce et de l’investissement, Abdulrahman Al-Hussein.

Les « malls » émiriens rouvrent sans clientèle

Maillons essentiels de la vie économique et sociale émirienne, les centres commerciaux d’Abu Dhabi et de Dubaï ont ouvert leurs portes mercredi, mais peu de clients les ont empruntées. Malgré les mesures mises en place pour protéger le public contre la propagation du Covid-19, peu de gens ont afflué vers les fameux « malls ».

La crise sanitaire a durement frappé les magasins émiriens obligeant plusieurs d’entre eux à déplacer leurs activités en ligne pour amortir les pertes. Malgré l’allègement des règles de confinement aux Emirats arabes unis, il faut croire que les habitants sont encore frileux à l’idée de se déplacer pour leurs achats non essentiels.

Circulation et activité économiques rétablies en Jordanie

En mars dernier, par un décret du roi Abdallah II, la Jordanie et ses 10 millions d’habitants se sont vus confinés durant 40 jours, avec l’interdiction de conduire et le déploiement de l’armée dans les rues pour faire respecter le couvre-feu. Depuis lundi, les Jordaniens peuvent enfin mettre le nez dehors, reprendre leurs véhicules mais surtout leurs activités professionnelles puisque la plupart des entreprises ont rouvert leurs bureaux.

Le gouvernement a toutefois averti qu’il pourrait rétablir un confinement strict si la situation sanitaire venait à s’aggraver. « Assouplir les mesures dépend du degré de conformité, et si les gens et les entreprises ne respectent pas les règles, nous reviendrons malheureusement aux fermetures et aux mesures sévères », a déclaré le ministre des Médias jordanien, Amjad Adaileh.