Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Avec “Leur Algérie”, Lina Soualem signe son premier documentaire

  La fille du comédien Zinedine Soualem se lance dans la réalisation cinéma en retraçant la vie de ses grands-parents, leur parcours depuis l’Algérie à l’Auvergne. Entre rires, larmes et souvenirs de famille.

Le titre ferait penser à un documentaire sur l’Algérie, mais il se déroule bien en France. Dans la famille Soualem, dont le fils Zinedine est un acteur déjà connu, la petite-fille Lina a décidé de se pencher sur le passé de ses grands-parents, Mabrouk et Aïcha, arrivés en Auvergne dans les années 50, avant l’indépendance de l’Algérie

“Quand j’étais petite, je ne me rendais pas compte qu’on ne parlait pas de l’Algérie” confie la jeune réalisatrice, dont le documentaire est à la fois un hommage à ses grands-parents qu’elle admire, et une quête d’identité sur ses origines

“Toute l’idée de ce film, c’est de rompre ce silence”

 

Le documentaire retrace plusieurs parcours : celui de la migration de ce jeune couple d’abord, d’une rive à l’autre de la Méditerranée, mais aussi celui du grand-père pour y trouver un travail comme polisseur dans une coutellerie en Auvergne, et enfin celui de la grand-mère “Mémé”, séparée après plus de 60 ans de mariage, mais qui prend toujours loyalement soin de son ex-mari. 

Décédé avant de pouvoir retourner sur sa terre natale, le grand-père Mabrouk fait l’une des rares confessions devant la caméra de sa petite-fille : « Celui qui part d’Algérie, il ne revient pas. »
C’est Lina qui y est revenue pour lui, et pour la réalisation de ce film, comme une ôde à ses grands-parents.

A retrouver en salles dès aujourd’hui.