Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Ce marocain vient de remporter le championnat du monde de Parkour Red Bull Art of Motion 2019

Il a dominé la concurrence avant de s’imposer comme le meilleur free-runner au monde, alors même que tout le gratin de la discipline s’était engagé dans la compétition. Didi Alaoui, jeune marocain de 24 ans, originaire de Oujda, est maintenant le champion du monde du Red Bull Art of Motion 2019.

Dans la ville troglodyte de Matera, au Sud de l’Italie, il virevolte comme un oiseau, ignorant les lois de la gravité comme il a ignoré chaque obstacle dressé sur sa route vers le sommet. Originaire du nord-est du Maroc, ce passionné de parkour a du redoubler de travail et d’inventivité pour se faire remarquer. Il s’est entraîné “avec les moyens du bord”, sans coach, sans gymnase, dans la rue, ou le désert. Cerise sur le gâteau, alors qu’il avait réussi à se qualifier via internet pour l’édition 2014 de la compétition, des problèmes d’obtention de visa l’ont empêché d’étaler son talent aux yeux du monde.

 

View this post on Instagram

Best moments in my life , been captured by @mauropuccini , and just look to everyone around me celebrating its crazy ❤️😭, this journey is bigger than winning AOM it’s self, I would like to take this chance to say , if you believe in something from your heart and you are ready to sacrifice all for it just do it , do it yourself don’t wait for no one it’s only you it’s your dream fight for it , there’s time when you gonna hate yourself time where you gonna find yourself alone time when people who close to you will let you down and try to stop you but fuck all that shit , you got to stay strong and believe that good shit time take time , and if you want to talk about it I am always here to help with what I can ! I would like to take this chance to thank everyone who helped me even with Kind word , my next post I will be mention names and believe me I don’t forget people who did good to me ❤️ #dream #redbull #believe #justdoit

A post shared by Didi Alaoui (@didialaoui) on

La consécration

C’est en 2016, lorsqu’un club de gym danois lui propose une bourse après avoir vu une vidéo de ses exploits en ligne, que sa vie change complètement. Il rejoint l’Europe et prend une nouvelle dimension, se perfectionnant physiquement et techniquement. Aujourd’hui, il vit à Los Angeles où il a travaillé comme coach jusqu’à récemment, avant de se consacrer pleinement à son entraînement pour le Red Bull Art of Motion 2019. Un entraînement qui a porté ses fruits puisque le jeune marocain a obtenu la meilleure note, ainsi que la récompense du “meilleur trick”, devenant ainsi le nouveau champion, un sacre qu’il peut désormais savourer en pensant à la suite de l’histoire qu’il souhaite écrire…