Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Comment un Youtubeur américain a conquis l’Arabie saoudite

Joshua Van Alstine alias Abu Muteb © Facebook

Joshua Van Alstine alias Abu Muteb © Facebook

Il a vingt-cinq ans, il vient du Texas, il est blond comme les blés et il a fait des millions de vue sur Youtube… en Arabie saoudite.

Derrière le pseudonyme Abu Muteb ou encore Americanbadu, Joshua Van Alstine compte parmi les vloggers célèbres du royaume des Saoud, grâce notamment à ses vidéos de vulgarisation de l’Arabie à destination des occidentaux.

Des débuts sur Youtube remarqués

Dans un registre humoristique et décalé, en langue arabe et en anglais, Joshua s’y exprime sur les us et coutumes saoudiennes mais défend aussi la vision erronée que peuvent avoir certains occidentaux à propos du royaume. Si ses vidéos n’ont guère eu de retentissement aux Etats-Unis, elles comptent néanmoins plusieurs millions de vues dans le Golfe arabique. De quoi lui façonner un portrait de star des réseaux sociaux et lui faire une belle réclame auprès des dirigeants du royaume. En témoigne son invitation aux obsèques du prince Nayef en 2012.

Retourné, depuis, aux Etats-Unis, il est rappelé en 2013 par une chaîne de télévision saoudienne qui lui propose un poste à l’antenne. Tour à tour acteur dans une série saoudienne ou bien invité d’une émission culinaire, Joshua Van Alstine devient très populaire en Arabie saoudite mais aussi dans tout le Moyen-Orient. Il est mêm recruté par la télévision publique qatarie pour couvrir la fête nationale en 2016.

Un profil atypique qui prône la tolérance

Né en Turquie d’un père militaire américain et d’une mère turque, le jeune Joshua est élevé entre Orient et Occident, dans la religion musulmane. Se décrivant comme un adolescent plutôt marginal à l’école, il raconte s’être lie d’amitié avec un groupe de Saoudiens à l’université à la fin des années 2000.

Américain et musulman, il cultive cette double identité en prenant notamment position contre Donald Trump et son fameux décret anti-immigration visant plusieurs pays arabes et musulmans. Une posture qu’il motive par son attachement viscéral à ses origines : « Dès mon plus jeune âge, mon père m’a convaincu que l’identité musulmane est aussi américaine que n’importe quelle autre identité”. Joshua entend, à travers son parcours, rééduquer les opinions sur l’Arabie saoudite et le monde musulman de manière générale.