Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Comores : 5 paysages à couper le souffle

Les îles des Comores se font encore discrètes auprès des touristes, qui leur préfèrent l’île de Madagascar, plus connue. Perdu au beau milieu de l’océan Indien, à l’extrémité nord du canal de Mozambique, l’archipel promet pourtant émerveillement et vie sauvage. Il comprend quatre îles principales : Grande Comore, Anjouan, Mohéli et Mayotte. Des territoires abritant des paysages à couper le souffle. En voici 5 à voir absolument lors d’un séjour dans les Comores

1 – Le volcan Karthala sur l’île de la Grande Comore

 

 

Pour gravir l’un des plus grands cratères au monde, direction l’île de la Grande Comore. Cette dernière, d’une superficie de 1148 m², est célèbre pour son volcan : le mont Karthala. Quelques conseils pour les aventuriers, l’ascension se fait à l’aide d’un guide et demande de bonnes capacités physiques ! En grimpant, vous traverserez une forêt riche en biodiversité, mais aussi des recoins plus arides. Au sommet, c’est toute la beauté de la nature qui se révèle. Un spectacle époustouflant. Respirez, savourez !

 

2 – Le Dos du dragon sur les collines du nord des Comores

 

 

Tout au nord de l’île de la Grande Comore, dans le petit village d’Ivoini, se trouve le rocher du dragon. Une formation rocheuse ressemblant aux pointes d’un dos de dragon, d’où son nom. Plus facile d’accès, la montée ne dure ici que 10 minutes. La vue n’en est pas moins extraordinaire. Immergé dans la pampa comorienne, en compagnie de quelques vaches, vous voilà face à l’immensité de l’océan Indien. Un paysage des Comores à couper le souffle

 

3 – Les points d’eau exceptionnels d’Anjouan

 

 

Et si après l’île de la Grande Comore, vous faisiez une halte sur l’île d’Anjouan ? Si celle-ci est moins sauvage que sa voisine, elle offre des paysages plus variés. Mention spéciale pour ses points d’eau spectaculaires, tels que les chutes de Tatinga, ainsi que les majestueux lacs de Dzialaoutsounga et Dzianlandzé s’étendant sur les pentes du mont Ntingui à presque 1600 mètres d’altitude. Point culminant de l’île d’Anjouan !

 

4 – Mohéli, ancienne et petite île de l’archipel des Comores

 

 

Si vous en avez la possibilité, poursuivez votre séjour aux Comores dans l’île de Mohéli. Ce tout petit îlot est aussi le plus ancien, de par sa formation géologique. Il abrite un Parc marin, dont l’objectif est de préserver la biodiversité et les ressources marines. Ses eaux sont, en effet, peuplées de dauphins, de raies, de requins et de tortues géantes. Sur la plage d’Itsamia, ces dernières offrent une scène mémorable aux visiteurs patients et discrets : la ponte de leurs œufs. Magique !

 

5 – L’île de Petite-Terre à Mayotte

 

Enfin, pour clôturer votre voyage dans les Comores, pourquoi ne pas aller à Mayotte ? Ce département français d’outre-mer est réputé pour ses lagons turquoise, ses plages de sable blanc et ses plantations d’ylang-ylang au parfum enivrant. Mayotte est composée de deux îles : Grande-Terre et Petite-Terre. Depuis la capitale Mamoudzou, rejoignez Petite-Terre en barge. L’îlot est propice aux belles balades, entre belles plages (Moya et Papani) et paysages volcaniques, dont le fameux lac Dziani.