Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Compétitivité : Les Emirats arabes unis en tête du monde arabe

S'agissant de compétitivité, les Emirats arabes unis sont en tête des pays arabes

S'agissant de compétitivité, les Emirats arabes unis sont en tête des pays arabes

Le rapport publié cette semaine par la Banque Mondiale et le Forum Économique Mondial classe les EAU comme le pays arabe le plus compétitif. Cela montre que le pays est bien lancé sur la voie de la “Quatrième révolution industrielle”.

Le rapport sur la Compétitivité du monde arabe publié cette semaine montre que les Emirats arabes unis (EAU) arrivent en tête des pays arabes en termes de compétitivité. Ces résultats prouvent que les investissements du pays dans les secteurs et entreprises des technologies portent déjà leurs fruits.

Les bonnes anticipations font les bons investissements

Dans le but de réduire sa dépendance aux hydrocarbures et de se lancer dans ce qu’on appelle la Quatrième révolution industrielle, le rapport montre que les Emirats arabes unis ont augmenté leurs investissement dans les entreprises de haute-technologie de 100 millions de dollars à près de 1,7 milliards de dollars en deux ans seulement. Cette nouvelle révolution industrielle se caractérise par le fait qu’une série de nouvelles technologies fasse fusionner les mondes de la physique de la biologie et du digital. De ce fait, l’amélioration du secteur du digital et des compétences qui y sont liées est devenue une priorité pour le pays, qui cherche également, depuis quelques années, à encourager les entreprises mondiales du secteur à venir s’installer aux Emirats.

Des efforts à poursuivre pour renforcer sa position de leader

Les EAU prévoient d’investir un milliard de dollar d’ici à 2021 dans les start-ups locales et internationales de la tech. Surtout que le pays a encore besoin d’intensifier ses efforts s’il veut étendre l’utilisation des derniers outils digitaux, comme le conseille le rapport. En effet, les pays arabes ont encore un retard à combler dans le domaine, même pour les Emirats. Si le pays arrive en tête dans la région, il n’est classé que 17ème mondial, suivi à la 30ème place par l’Arabie saoudite, le Koweït à la 52ème et Oman à la 62ème.

Le rapport recommande d’ailleurs aux pays arabes d’aller plus loin encore dans la diversification de leurs activités économiques et dans leur soutien à l’entrepreneuriat afin de créer des opportunités pour la jeunesse et de se préparer à ces bouleversements technologiques.