Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Contrat géant pour TotalEnergie en Irak

Une semaine après la visite d’Emmanuel Macron à Bagdad, un contrat géant est signé entre l'Irak et le géant de l'électricité et du gaz français. L’objectif : stimuler la production de pétrole et de gaz. 

Un contrat historique 

 

27 milliards de dollars d’investissement. C’est la plus grosse somme injectée par une entreprise occidentale en Irak selon le ministre irakien du Pétrole, Ihssan Ismaïl.

Le contrat signé avec TotalEnergies porte sur quatre projets. Le premier vise à acheminer de l’eau de mer du Golfe vers les champs pétroliers du sud de l’Irak. Deux autres projets concernent l’extraction et l’exploitation du gaz dans les gisements méridionaux de l’Irak. Enfin, le quatrième concerne la mise en place d’un gigantesque champ de panneaux solaires à Artawi, près de Bassora. 

 

Une bonne nouvelle pour l’Irak 

 

La signature de ce contrat de grande envergure est le premier signe d’un rapprochement diplomatique entre les deux pays.

L’Irak est d’ailleurs aujourd’hui le second plus grand producteur de pétrole brut de l’OPEP, derrière l’Arabie saoudite, avec en moyenne 4,6 millions de barils extraits quotidiennement, ce qui représente plus de 90 % des revenus du pays.