Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Coronavirus : Les EAU annulent les prières publiques et envoient de l’aide à l’Iran

Depuis hier, les prières publiques dans tous les lieux de culte sont interdites dans les Émirats. En outre, pour tenter d'endiguer COVID-19, le pays a envoyé deux avions de secours contenant plus de 32 tonnes de fournitures médicales, dont des milliers de gants, des masques chirurgicaux et des équipements de protection.

À partir de cette semaine, les prières dans les mosquées, les églises et les temples sont suspendues pour une durée minimale d’un mois, les autorités émiraties appelant leur population à se conformer à cette directive dans la poursuite des efforts de lutte contre le coronavirus. Dans le cadre d’une initiative plus large, et en réaction au fait que la maladie transcende toutes les frontières, les Émirats arabes unis ont expriment leur solidarité par les actes en fournissant une aide médicale à l’Iran. 

 

L’Iran est l’un des pays les plus durement touchés par l’épidémie, avec un taux de mortalité record, aggravé par le manque d’infrastructures et de produits médicaux de première nécessité. 

 

Une fatwa à prier depuis chez soi

 

 

Dans une fatwa récemment déclarée, « Toute personne qui souffre, ou est soupçonnée d’être atteinte de cette maladie se voit interdire par la charia de se trouver dans des lieux publics, ou d’aller à la mosquée pour assister aux prières, le vendredi ou lors de l’Aïd. Toutefois, à mesure que les mesures s’intensifient, la loi s’applique à tous les fidèles, quel que soit leur lien avec la pandémie”.

 

Cette fermeture est la dernière en date d’une série de fermetures de lieux publics dans l’ensemble des Émirats, et au-delà, des attractions touristiques aux plages, cinémas, gymnases et parcs.  

 

Plan de solidarité 

 

 

Le premier avion a été envoyé le 3 mars, dans le cadre d’un effort conjoint entre les EAU et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ces derniers ont expédié avec succès quelque 7,5 tonnes de fournitures médicales, ainsi que des experts sur le terrain avec la mission de former 15 000 travailleurs de la santé locaux.

 

« Les efforts des EAU pour effectuer un deuxième vol d’aide médicale en Iran s’inscrivent dans la lignée des principes humanitaires fondateurs de notre pays, qui guident notre conviction, selon laquelle il est est essentiel de fournir une assistance vitale aux personnes en détresse pour servir le bien commun », a annoncé le ministre d’État à la coopération internationale Reem bint Ibrahim Al-Hashemy.

Ces deux portages font suite à l’initiative « Patrie de l’humanité » des Émirats arabes unis, dans le cadre de laquelle 215 personnes de différentes nationalités sont passées de la province chinoise de Hubei à Abou Dhabi début mars. Les personnes évacuées reçoivent actuellement les soins médicaux nécessaires avant de rentrer chez elles.

 

 

La coopération des Émirats arabes unis avec leurs voisins et les mesures de précaution prises sur place renforcent les efforts mondiaux visant à freiner la propagation du virus.