Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Cybersécurité : l’Arabie saoudite face aux hackers

Avec plus de 160 000 attaques par jour, l'Arabie saoudite est aujourd’hui le pays le plus ciblé par les cyberattaques au Moyen-Orient © svershinsky

Face à la recrudescence des cyberattaques ciblant ses institutions, publiques comme privées, le royaume doit faire de la cybersécurité un pilier de son plan Vision 2030, alors qu’ils compte plus de 23 millions d’habitants régulièrement connectés à Internet.

Avec plus de 160 000 attaques par jour, l’Arabie saoudite est aujourd’hui le pays le plus ciblé par les cyberattaques au Moyen-Orient, Ces attaques visent, pour la plupart, les systèmes d’information d’institutions publiques et privées.

Bien qu’il s’agisse de l’un des pays les plus avancés sur le plan technologique de la région, une étude politique récente, menée par la Global Foundation for Cyber Studies and Research, basée à Washington, donne à penser que l’absence de formations locales et la méconnaissance générale des dangers que représentent les cyberattaques laissent le royaume exposé.

Promouvoir une culture “cyber-consciente”

« Il était très important de mener une étude politique, de comprendre le paysage, la dynamique et les lacunes des mesures de cybersécurité en Arabie saoudite, et de proposer des recommandations au gouvernement et aux parties concernées pour des améliorations « , a déclaré Muhammad Khurram Khan, fondateur et PDG de la fondation.

“L’Arabie saoudite doit aussi veiller à mettre en place des programmes de sensibilisation et de formation obligatoires au niveau national.”
Muhammad Khurram Khan

L’étude, intitulée « Les défis de la cybersécurité en Arabie saoudite : passé, présent et futur” suggère par ailleurs que le royaume pourrait améliorer ses programmes de formation pour promouvoir une culture « cyber-consciente » dans le pays. « Si l’Arabie saoudite a grandement amélioré sa cybersécurité, elle doit aussi veiller à mettre en place des programmes de sensibilisation et de formation obligatoires au niveau national », a prévenu Khan.

La cybersécurité, un marché croissant en Arabie saoudite

La cybercriminalité a causé de graves pertes financières à diverses entreprises dans le royaume et à l’étranger au fil des ans, conduisant le royaume à déployer d’immenses efforts pour y répondre, particulièrement depuis les attaques contre Saudi Aramco en 2012. En août 2017, une autre cyberattaque sur une installation pétrochimique a été déjouée en raison d’un problème de codage des logiciels malveillants. « La Vision 2030 envisage une infrastructure numérique sécurisée et résiliente avec un accès Internet à haut débit dans tout le pays. Le royaume doit donc renforcer sa cybersécurité », a prévenu Khan.

Dans ce contexte, la cybersécurité est devenue l’un des secteurs qui connaît la croissance la plus rapide en Arabie saoudite, avec une valeur marchande qui devrait atteindre 5 milliards de dollars en 2022. Parmi les initiatives récentes prises par le royaume, on peut citer la création de l’Autorité nationale de cybersécurité, de la Fédération saoudienne pour la cybersécurité, la programmation et les drones et de l’École supérieure Prince Mohammed bin Salman de cybersécurité, intelligence artificielle et technologies avancées.