Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Des hiéroglyphes à la calligraphie, Le Louvre Abu Dhabi fait la part belle à l’écriture

Pour sa première exposition de l’année 2021, le Louvre d'Abu Dhabi a choisi de mettre en lumière l’évolution de l’écriture et d’explorer les liens culturels qui innervent plus de 80 œuvres d’art abstrait du Royaume. 

Si nombre de terres occidentales ont vu naître des artistes de tous temps et mondialement reconnus aujourd’hui, elles doivent cependant beaucoup à la civilisation orientale à qui elles ont pu emprunter beaucoup d’inspiration, notamment dans le domaine de l’écriture. 

Déjà, la dernière exposition du Louvre d’Abu Dhabi, intitulée Abstraction et calligraphie, avait brillamment su montrer comment les artistes du début du XXe siècle performaient dans la création d’un vocabulaire visuel tout en empruntant la technique de la calligraphie asiatique et islamique comme matériau de base.

C’est ce qu’a voulu mettre en valeur le célèbre musée d’Abu Dhabi dans sa toute première exposition de l’année. Entre hiéroglyphes, écriture coufique ou calligraphie zen, Le Louvre met en scène l’ensemble des systèmes d’écriture que des artistes tels que Paul Klee, Joan Miro, André Masson ou Wassily Kandinsky ont étudiés et disséqués pour apporter de nouvelles formes dans leurs toiles.

L’exposition, qui a ouvert ses portes au public il y a quelques jours, se compose d’un ensemble de plus de 80 œuvres d’art abstrait réalisées par des artistes précurseurs de l’époque canonique occidentale et arabique.

Divisée en quatre sections, l’exposition examine les éléments de l’art abstrait, l’utilisation des symboles, les tendances expressionnistes et leurs liens avec la calligraphie. Preuve de l’importance de l’histoire de l’art occidental, le Louvre d’Abu Dhabi met en perspective le rôle des arts visuels de l’Orient en alliant aussi bien des œuvres que des artefacts avec des peintures contemporaines d’artistes arabes et asiatiques.

« Les chefs-d’œuvre de l’abstraction et de la calligraphie, dont certains sont exposés pour la première fois dans la région, sont exceptionnels pour de nombreuses raisons« , déclare Mohamed Al Mubarak, président du département de la culture et du tourisme d’Abu Dhabi. « Non seulement parce qu’elles ont été réalisées par certains des artistes les plus célèbres du monde, mais aussi parce qu’elles racontent des histoires de découverte et d’inspiration à travers le temps, les cultures et les géographies”.

Une exposition à ne pas manquer!