Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Des véhicules autonomes, bientôt en circulation dans la région MENA

La société chinoise Neolix a récemment signé un accord préliminaire avec la société de commerce électronique du Moyen-Orient, Midi, et la plateforme de commerce électronique de Dubaï, Noon, afin de tester en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis des véhicules autonomes dédiés à la livraison.

Bientôt, la région MENA aura des airs futuristes. La société chinoise, Neolix, a récemment annoncé son intention de construire des véhicules sans conducteurs en partenariat avec les sociétés arabes de commerce en ligne, Midi et Noon, afin d’effectuer des livraisons aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite.

L’accord, signé lors de la visite officielle du Prince héritier émirati, Mohammed bin Zayed Al-Nahyan le 22 juillet dernier en Chine, précise notamment que Neolix s’engage à construire des véhicules autonomes adaptés aux conditions météorologiques de la région et d’autre part que Noon consent à se concentrer sur la livraison du dernier kilomètre dans les zones clés d’Abu Dhabi et de Dubaï.

Les véhicules autonomes, clé de l’avenir pour la région MENA

Depuis le mois de mai dernier, la société Neolix commence à produire en masse ses fourgonnettes automotrices et prévoit de livrer 1 000 véhicules d’une valeur de 30 000 dollars chacun (Dh110,175), au cours de la première année de production.

D’après une étude menée par le cabinet de conseil américain McKinsey, la technologie sans conducteur est en passe de transformer les infrastructures de transport, de logistique et de transit dans le monde, et d’ici 2030, il est prévu que jusqu’à 20% des voitures vendues soient totalement autonomes.