Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Dubaï impose 150 minutes de sport par semaine aux élèves pour lutter contre l’obésité

Dubaï impose 150 minutes de sport aux élèves par semaine pour lutter contre l'obésité

Dubaï impose 150 minutes de sport aux élèves par semaine pour lutter contre l'obésité

Dubaï lance un nouveau programme d’activités physiques et sportives dans toutes ses écoles. Une mesure censée lutter contre l’obésité qui touche la jeunesse émiratie, et pour la sensibiliser à un mode de vie plus sain.

150 minutes de sports par semaine, voilà le nouveau programme santé lancé dans toutes les écoles de Dubaï, du primaire au supérieur. Différents exercices seront proposés aux enfants, encadrés par une équipe d’experts de la santé spécialement formés et accompagnés d’un système électronique de suivi médical à destination des parents et des médecins.

Un carnet de santé 2.0 pour un meilleur suivi

Ce programme lancé à l’initiative du gouvernement vise à réduire l’obésité au sein de la jeunesse dubaïote. Il a été défini et validé par l’Autorité pour la Santé de Dubaï (DHA) ainsi que par l’Autorité pour le développement humain et sera mis en oeuvre sur les 5 prochaines années. Il se fonde sur les meilleures pratiques ayant déjà fait leurs preuves dans certains établissements scolaires et cherche avant tout à créer un environnement sain et motivant pour les élèves.

Encadré par des équipes de médecine scolaire spécialement formées pour repérer l’obésité chez les jeunes, ainsi que d’autres maladies à travers divers examens optiques, dentaires ou psychologiques, le programme se met aux devants des innovations en déployant une plateforme numérique de suivi des dossiers médicaux, accessible au personnel médical ainsi qu’aux parents. C’est, en quelque sorte, le carnet de santé 2.0 des jeunes dubaïotes.

L’obésité, un problème majeur à Dubaï

L’enjeu est avant tout de sensibiliser. En effet, dans ce pays où “1 enfant sur 4 pense que jouer aux jeux vidéos ou que lire un livre c’est faire du sport”, selon un sondage YouGov réalisé en avril dernier, le défi est de taille. 40% des jeunes Emiratis sont concernés par les problèmes d’obésité et de surpoids avec des conséquences de long terme sur la santé, comme le diabète ou le cancer. Avec cette démarche, l’émirat entend “assurer le bien-être physique, émotionnel, social et psychologique des élèves”, à en croire Humaid Al Qutami, directeur général de la DHA.

Une initiative similaire avait déjà été lancée à Abu Dabi au printemps à travers le programme Healthy Lifestyle. Celui-ci conjugue activités ludiques et interactives avec le sport, tout en éduquant sur l’importance d’avoir une alimentation équilibrée, une bonne nuit de sommeil et de s’hydrater, grâce aux conseils avisés d’entraîneurs de clubs de football de la ville.