Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Dubaï : Une exposition de bandes dessinées met en lumière les cultures de la région

Les bandes dessinées arabes sont à l'honneur suite à l'ouverture d'une nouvelle exposition au Jameel Art Center de Dubaï. Centrée sur l'expression du monde arabe à travers la bande dessinée et les romans graphiques, l'exposition, baptisée "Cercles de bibliothèques", est une rare occasion de voir certaines des œuvres les plus marquantes d'une région peu connue pour ses efforts créatifs dans ce domaine. 

L’exposition est le résultat d’une collaboration entre David Hirsch et la bibliothèque Mohammed bin Rashid à Al-Jaddaf, Dubaï, où il est conseiller. Grand amateur de bandes dessinées, de romans graphiques et de mangas, le bibliothécaire né à Philadelphie collectionne des pièces depuis 1993, date à laquelle il a commencé à travailler pour l’UCLA aux États-Unis. Sa carrière s’est donc concentrée sur le Moyen-Orient, où il a travaillé sur le monde arabe tout au long de sa carrière. Il est considéré par beaucoup comme un expert de premier plan sur le sujet de la bande dessinée au Moyen-Orient. Cette nouvelle exposition comprend de nombreuses pièces de sa collection privée, ainsi que d’autres, acquises par la Jameel Library. 

Chaque pays du monde arabe a connu une évolution différente de la scène de la bande dessinée au cours de son histoire. Hirsch souligne qu’au Liban, par exemple, la bande dessinée est un peu plus répandue que dans d’autres pays. Il souligne l’existence de prix et de festivals de la bande dessinée, ainsi que le fait qu’elle soit une matière à l’Université américaine de Beyrouth. Il ne manque pas non plus de mentionner le Manga Con d’Arabie Saoudite et le Comic Con de Dubaï comme autres exemples de la culture de la bande dessinée qui s’est implantée dans toute la région. L’Algérie est un autre exemple de pays qui a publié de nombreux titres, bien qu’ils soient souvent publiés en français. 

La bande dessinée au service de la compréhension des tendances actuelles

La bande dessinée, bien que moins populaire au Moyen-Orient par rapport à des marchés comme les États-Unis et l’Europe, reste néanmoins un puissant témoignage des valeurs de la région, et offre un regard plus approfondi sur les différentes tendances et dynamiques socio-politiques actuellement en jeu dans la région. La bande dessinée « Shamma » de l’auteur émirati Hamda Saad dresse le portrait d’une jeune fille émiratie qui reçoit une promotion au travail, en montrant comment le personnage navigue dans les nouveaux défis au bureau et à la maison. Un autre exemple serait « The 99 », un roman graphique écrit par le Dr Naif Al-Mutawa. La série suit une équipe de super-héros, avec des super-pouvoirs basés sur les 99 attributs de Dieu dans l’Islam. La série de 25 épisodes a ensuite été traduite en huit langues, dont l’anglais et l’espagnol. Elle a depuis attiré un public plus large et étendu, sans doute parce qu’elle permet aux lecteurs de comprendre la religion et rend le sujet plus accessible. 

L’exposition « Cercles de bibliothèques » offre un aperçu de cet art unique et des créateurs de ces œuvres incroyables. Ceux qui ont la chance de s’y rendre en personne vont se régaler ! 

 

Populaires