Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Egypte : au Caire, une école d’arts sort les enfants de la misère

Egypte : au Caire, une école d'arts sort les enfants de la misère © Al Darb Al Ahmar Arts School

Egypte : au Caire, une école d'arts sort les enfants de la misère © Al Darb Al Ahmar Arts School

L’école des arts de Al Darb Al Ahmar offre aux enfants défavorisés d’un quartier cairote du même nom des cours d’art du spectacle afin de les préparer défis sociaux et professionnels qui les attendent.

A Al Darb Al Ahmar, un vieux quartier du Caire, des mosquées datant de l’époque fatimide et mamelouk côtoient aujourd’hui les logements informels et les fabriques employant la main d’oeuvre infantile. C’est ici qu’en 2011, ouvre l’école des arts de Al Darb Al Ahmar ayant l’ambition de sortir ces enfants de la pauvreté en les éduquant aux arts du spectacle.

Des pratiques artistiques pour apprendre la vie

Depuis son ouverture, des dizaines d’enfants ont pu bénéficier des cours d’arts du spectacle, de cirque mais aussi de musique. A travers ces différents enseignements, les enfants apprennent à chanter, à faire du théâtre, à jour de différents instruments, mais bien plus encore. Les arts et activités créatives qui y sont dispensés visent, plus largement, à leur fournir des compétences utiles pour se sortir de la pauvreté et de la misère ambiante.

Ces jeunes pépites égyptiennes quittent les bancs de l’école confiants, en eux-mêmes et en les autres, libérés de leur timidité et avec une éloquence et une capacité étonnante à exprimer et partager leurs idées. Bref, ils en sortent armés pour réussir socialement et professionnellement.

Un projet local innovant et inspirant

L’initiative est née d’une collaboration entre diverses fondations et associations locales œuvrant pour la transmission et l’éducation culturelles des jeunes enfants défavorisés du Caire. L’école reçoit tout les enfants âgés de 6 à 18 ans pour les former à devenir des artistes professionnels, leur donner des clés de réussite dans ce milieu et les préparer à la vie d’adulte. Cette manière innovante d’agir contre la misère est déjà une réussite puisque plusieurs de leurs élèves poursuivent actuellement une carrière professionnelle dans les arts de la scène.