Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Egypte : Zahi Hawass a-t-il découvert l’El Dorado ?

En début de semaine, le célèbre archéologue et égyptologue Zahi Hawass a annoncé au monde entier une découverte hors du commun : celle de la "cité d'or perdue", une cité vieille de 3 000 ans, surnommée La montée d'Aton et datant du règne d'Amenhotep III. Retour sur cet extraordinaire héritage égyptien. 

Ce n’est encore qu’une partie de la ville que les archéologues ont dévoilé cette semaine, un héritage datant de l’âge d’or pharaonique d’il y a 3 000 ans. « Nous n’avons trouvé qu’une partie de la ville. Mais la ville s’étend à l’ouest et au nord« , a déclaré M. Hawass, avant une conférence de presse dans cette région riche en sites archéologiques. Cette découverte extraordinaire, qui participe à la construction de l’histoire égyptienne, est la deuxième plus importante depuis la tombe de Toutankhamon il y a près d’un siècle, nous rapporte Betsy Bryan, professeur d’art et d’archéologie égyptiens à l’université Johns Hopkins. 

Si certains chercheurs estiment que la zone avait déjà été fouillée il y a plus d’un siècle par une équipe du Metropolitan Museum de New York, les équipes de fouilles égyptiennes ont réellement commencé leur travail de recherche en septembre dernier entre les temples de Ramsès III et d’Amenhotep III près de Louxor, à 500 kilomètres au sud du Caire

Grâce aux multiples collaborations, des bijoux ont pu être découverts mais aussi des récipients en poterie colorée, des amulettes en forme de scarabée ou des briques de terre portant des sceaux d’Amenhotep III.

« Ce n’est pas seulement une ville, nous pouvons aussi y voir une extraordinaire activité économique« , a déclaré samedi Mostafa Waziri, chef du Conseil suprême des antiquités du pays.

Historiquement, Amenhotep III, lors de son règne, a hérité d’un empire qui s’étendait de l’Euphrate, dans l’Irak et la Syrie modernes, jusqu’au Soudan. Mort vers 1354 avant J-C, il a régné pendant près de quatre décennies. Connu pour son opulence et la la grandeur de ses monuments, on se souvient notamment des Colosses de Memnon – deux statues de pierre massives près de Louxor qui le représentent, lui et sa femme.

L’Egypte et le monde entier attendent avec impatience la mise à jour de la seconde partie de la ville