Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Elle crée de l’art biodégradable à partir de coquilles d’oeuf

Ce jeudi 18 mars, journée mondiale du recyclage, est l’occasion de rappeler l’importance de l’économie circulaire mais aussi de partager les nouvelles innovations liées au développement durable. Retour sur les créations de l'artiste égyptienne Rania Elkalla, mettant son art au profit de l’environnement.

Si les coquilles d’œufs peuvent sembler inutiles à prime abord, elles sont en réalité une ressource importante pour l’économie circulaire. Et l’artiste égyptienne Rania Elkalla l’a vite compris. 

Cette designeuse de 31 ans innove depuis quelques années dans le domaine de la décoration d’intérieur avec la fabrication d’objets décoratifs à base de déchets organiques. Son entreprise Shell Hommage recycle alors les coquilles d’œufs ainsi que les coques de noix et de cacao en matériau bioplastique. L’objectif est simple: éliminer progressivement le plastique à base de pétrole, un combustible polluant et toxique pour la planète et ses résidents.

Eviter le gaspillage

J’ai eu l’idée en me souvenant de mon père qui avait l’habitude d’apporter des noix” rapporte la designeuse. “La plupart des fruits à coque sont constitués d’une coquille, en particulier la noix de coco, et elle représente 67% du fruit. Elle est très dure et j’ai été étonnée de voir qu’elle ressemble à du bois. Pourquoi personne ne l’utilise? C’est du gaspillage”.

Si le procédé est simple, le résultat en est stupéfiant. L’artiste récupère les coquilles dans les restaurants ou les magasins pour les stériliser, les sécher et les broyer. Le tout est ensuite lié à l’aide de substances organiques et biodégradables, créant ainsi une texture assimilable à celle de la pierre ou de la céramique et facilement manipulable, perçable ou ponçable. 

Le résultat obtenu ressemble alors au marbre ou à d’autres pierres naturelles, mais en plus léger. Il est polyvalent et peut être utilisé dans la décoration d’intérieur, dans l’industrie de la mode ou dans la conception de bijoux. 

Avec cette innovation, Rania Elkalla va au-delà du caractère esthétique attribué à la décoration d’intérieur, en lui donnant une dimension écologique et durable.

Ces créations connaissent d’ailleurs un énorme succès et retentissent bien au-delà des frontières de l’Egypte puisque son projet, intitulé “Shell Homage, The Pebbles Hangers”, un ensemble de rangements des objets du quotidien,  a été primé lors du concours A’ Design en 2017