Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

En images : le dernier hôtel de Zaha Hadid

The Opus, également appelé le ME Dubaï, est le dernier projet mené à bien par l’architecte iraquo-britannique Zaha Hadid, décédée en 2016 à l’âge de 65 ans. Il a la particularité d’être le seul bâtiment dont l’architecte a conçu aussi bien l’intérieur que l’extérieur.

Son architecture le pose comme un OVNI dans la skyline dubaïote. Le ME Dubaï, nom officiel : The Opus est un hôtel composé de deux tours reliées par un cube comme en lévitation au-dessus du sol. Culminant à 93 mètres de haut (21 étages), il propose en tout quelque 200 000 m² de surface habitable.

Historiquement, l’Opus est l’une des dernières tours emblématiques du quartier de Burj Khalifa. Après dix années écoulées entre la signature du contrat (2007) et la livraison du projet, les exigences sont restées les mêmes : un bâtiment “élégant, minimaliste, connecté”, aux émissions carbones basses, en adéquation avec les orientations stratégiques du pays en matière de pollution.

Surtout, l’édifice arbore un design résolument futuriste, mis en valeur par des lignes fluides, des courbes voluptueuses, des juxtapositions d’angles doux et vifs, le tout agrémenté d’une technophilie avancée.

Mais c’est encore en images que l’on apprécie le mieux la beauté du lieu, pour les amateurs…

Rappelons que Zaha Hadid, au travers de son agence Zaha Hadid Architects, a remporté pléthore de récompenses pour ses travaux comme, par exemple, le Prix Mies van der Rohe en 2003, ou le Prix Pritzker en 2004. Parmi ses projets les plus en vue, on retrouve le MAXXI, à Rome, le Pavillon-Pont de Saragosse, ou encore le Phaeno, à Wolfsbourg.