Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Expo 2020 Dubaï : les nouvelles dates annoncées !

Avec la crise sanitaire qui frappe en ce moment le monde entier, de nombreux événements se voient annulés pour des raisons de sécurité. L’exposition universelle de 2020, organisée à Dubaï par les Emirats arabes unis, ne déroge pas à la règle. Pour autant, l’événement n’est pas annulé, simplement reporté, et l’on connaît maintenant les nouvelles dates !

L’exposition aura bien lieu. A cheval sur 2020 et 2021 puisqu’elle démarrera le 1er octobre pour se terminer le 31 mars. Pour autant, énorme campagne de communication oblige, elle conservera son titre de “Expo 2020”. Comme si la pandémie de covid-19, avec l’impact qu’on lui connaît et qu’on lui prédit encore pour la suite, n’avait fait que figer le temps dans son ensemble, pour mieux le libérer une fois la crise surmontée.

 

Utiliser le délai à bon escient

Sur le site de l’exposition, une annonce pleine d’espoir souligne que le temps du délai sera mis à profit pour « pour se concentrer sur un désir collectif de réflexion nouvelle afin d’identifier des solutions à certains des plus grands défis de notre temps ». Dans l’opérationnel, cela veut dire pour les intervenants qu’ils auront à loisir de repenser leurs stands et les innovations qu’ils souhaitent mettre en avant dans “l’après covid-19”, à l’instar de la France, qui travaille déjà à l’évolution de son propre espace, “pour mieux répondre au défi mondial actuel de solutions de mobilité innovantes, respectueuses de l’environnement et axées sur l’utilisateur”.

Une décision quasi-unanime

Comme la France, ils sont de nombreux pays a avoir manifesté leur soutien au décalage de l’exposition, la décision ayant même été adoptée après un vote de deux tiers des voix du Bureau International des Expositions, organisateur historique de l’expo universelle.

 

Un impact indéniable

Pour rappel, cette édition avait une dimension tout particulièrement historique, car c’est la toute première fois qu’une ville du monde arabe est choisie pour l’organisation de l’exposition. A vrai dire, cela vaut également pour tout continent africain, le Moyen-Orient, et l’Asie du Sud. Il s’agit là d’un événement de toute première importance, si l’on considère son impact sur le marché de l’immobilier (qui, dernièrement était en souffrance aux EAU), et sur le tourisme (pas moins de 25 millions de visiteurs sont attendus).