Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Forever is now : une expo plus vraie que nature au pied des Pyramides

La Fondation Art d'Egypte met cette année à l’honneur l’art égyptien et son rayonnement mondial, à travers la promotion de divers artistes nationaux et internationaux. Sa quatrième exposition, intitulée Forever Is Now, se déroule jusqu’au 7 novembre prochain dans un cadre idyllique : au pied des Pyramides de Gizeh, où de nombreux artistes sont invités à présenter leurs œuvres. 

Une exposition devant les pyramides… une première historique !

 

Bien que l’histoire de l’Egypte soit l’une des plus anciennes civilisations dont nous ayons encore des traces, cet évènement est « une première » en 4500 ans ! En effet, il est très peu probable qu’une exposition d’art contemporain et antique ait été organisée sur le plateau de Gizeh à l’époque des Pharaons, et c’est bien ce que la Fondation Art d’Egypte a réalisé ! 

 

 

Soutenue par les ministères des Affaires étrangères et celui du Tourisme et des Antiquités, ainsi que par des dizaines d’experts et d’égyptologues qui seront présents, la Fondation est réputée pour mener des actions concrètes de promotion et de conservation de la culture et du patrimoine égyptien. Elle bénéficie d’ailleurs depuis plusieurs années du patronage de l’UNESCO pour son travail.

 

Des artistes locaux et internationaux au rendez-vous

 

Au programme de l’expo Forever is now, des artistes connus pour leurs sculptures et illusions d’optiques : le prince saoudien Sultan ben Fahd, qui aime réinterpréter l’art traditionnel saoudien avec des techniques contemporaines, mais aussi et surtout l’artiste français JR, qu’on ne présente plus, dont les oeuvres photographiques représentant des illusions d’optiques ont cette fois envahi l’esplanade des pyramides de Gizeh, uniques rescapées des 7 merveilles du monde antique.

L’artiste était d’ailleurs accompagné de son acolyte, le chanteur Pharrell Williams, qui a dernièrement publié stories et clichés de son séjour en Egypte sur son compte instagram.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Son of a Pharoah (@pharrell)

 

Forever is Now a dû faire face à un évènement pour le moins insolite, puisqu’un robot à l’apparence humaine et doté d’intelligence artificielle a été “arrêté” à la douane de l’aéroport du Caire pendant dix jours, soupçonné d’être un robot espion. En cause : ses yeux, composés de caméras qui lui permettent de capturer des images pour ensuite les dessiner et les peindre. Une mésaventure qui a pris fin grâce à l’intervention de l’ambassadrice britannique auprès des autorités égyptiennes, et du créateur du robot, Aidan Meller, qui a dû prouver que son robot n’était pas un espion, mais une simple oeuvre d’art connectée.

 

Et vous avez jusqu’au 7 novembre prochain pour participer à cet évènement hors du commun, dans un cadre unique au monde.