Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Galerie Athr, dix ans d’engagement auprès de l’art contemporain saoudien

Hamza Serafi. Crédits : Soraya A. Darwish

Fondé par Hamza Serafi et Mohammed Hafiz il y a 10 ans, Athr est un espace d'art contemporain basé au centre de Jeddah. Depuis des années, cette galerie représente des artistes du Moyen-Orient et internationaux et permet un dialogue artistique entre artistes contemporains du monde entier.

Aujourd’hui, les 1900 mètres carrés de la galerie comprennent à la fois des espaces d’expérimentation créative, une librairie d’arts visuels, ainsi qu’une terrasse pour les présentations en plein air. Elle y présente des expositions d’art contemporain international et saoudien, soutenues par de vastes programmes publics visant à encourager la participation du public local. Actuellement, le visiteur peut y découvrir Wehe, une exposition collective d’artistes, de designers et d’architectes de la région spécialisés dans le design recyclé. Le mot WEHE vient à l’origine du mot wahaa en arabe et de « oasis »en grec. Les habitations des oasis, avec leur contexte géographique unique et la préservation des anciennes traditions des habitants, associent un style de vie rudimentaire à des concepts de la vie moderne et à la technologie. WEHE explore l’idée de la manière dont les objets pourraient habiter une demeure rudimentaire imaginaire.

 

View this post on Instagram

نتطلع لرؤيتكم اليوم الساعة ٩:٣٠ مساء و حتى ١:٠٠ صباحا في افتتاح معرض واحة الجماعي للتصميم. تنسيق نيكولا بيليفانس-لوكمت. الموقع: أثر، الصيرفي مول، برج المكاتب. الباب الزجاجي بجانب موبايلي بشارع التحلية، الدور الخامس. See you 9:30pm to 1am tonight for the opening of WEHE – group design show – curated by @nb_lecompte. #Athr is in Serafi Mall, Office Tower. Look for the glass door next to Mobily in the mall on Tahlia Road, 5th floor. Designers: Taher Asad-Bakhtiari Flavie Audi bahraini—danish BrickLab Omar Chakil Karen Chekerdjian Ghaith&Jad Rasha Nawam & Mary-Lynn Massoud Carlo Massoud Anastasia Nysten

A post shared by ATHR (@athrart) on

 

 

À l’occasion de son 10e anniversaire, nous avons rencontré l’un de ses fondateurs, Hamza Serafi.

 

Quelle était la mission principale quand vous avez fondé la galerie Athr, il y a dix ans?

L’idée principale était de cultiver et de promouvoir la scène artistique dans le royaume au travers d’expositions, mais aussi en contribuant à la formation de plusieurs collections, privées et publiques, en Arabie Saoudite. Athr a été créé afin de s’imposer comme l’un des espaces artistiques les plus progressistes du pays, et d’étendre son rôle au delà des réalités commerciales, en ayant un rôle éducatif dans l’art. 

 

Quels types de programmes mettez-vous en place pour engager un dialogue artistique avec le public local?

J’aime guider nos visiteurs à travers les expositions et les engager non seulement sur le thème de l’expo, mais également là où nous amene la discussion culturellement. Par ailleurs, nous organisons des discussions avec les artistes en résidence et des célébrations ponctuelles. Nous mettons en place en outre beaucoup d’initiatives à travers le programme d’éducation du Conseil d’art saoudien. 

 

 

Qu’est ce qui caractérise  la scène artistique saoudienne, comparée à celle de ses voisins emiratis?

L’art est une usine mondiale dans laquelle l’Arabie Saoudite et les EAU évoluent différemment. Au lieu de nous concentrer sur ce qui nous caractérise, nous préférons nous concentrer sur ce qui nous est commun et capitaliser dessus pour prospérer. Il y a beaucoup de similitudes entre nos cultures, mais cela peut différer selon les personnes et contextes sociaux. La différence réside peut-être dans la vitesse à laquelle les choses évoluent. 

  

Pour votre dixième anniversaire, quels sont vos projets? 

Nous souhaitons grandir et développer plus d’intérêt vers nos artistes et le mouvement artistique saoudien. Nous voulons créer des alliances avec la Pace Gallery, par exemple,afin de continuer de participer à des événements artistiques internationaux, et continuer de développer des programmes de résidence localement et internationalement. Nous sommes aussi très fiers que l’un de nos artistes, Dr. Zahrah Al Ghmadi, aie été sélectionné par  MOC & MISK pour représenter l’Arabie Saoudite à la Biennale de Venise. 

 

 

View this post on Instagram

أثر يتمنى لكم رمضان مبارك و كل عام و أنتم بخير. . Athr wishes you and your families a blessed Ramadan. . العمل الفني: دانة عورتاني، الحب ديني و إيماني، ٢٠١٦. يعرض حاليا في معرض "زمكان" في إثراء. Artwork: Dana Awartani, Love is my Law, Love is my Faith, 2016. Courtesy of the artist and Athr Gallery, Jeddah. Currently on view at "Zamakan" in @ithra أوقات عمل الجاليري في رمضان! من الأحد إلى الخميس ١١ صباحا – ٤ مساء ١٠ مساء – ١ صباحا السبت ١٠ مساء – ١ صباحا Our opening hours during Ramadan! Sunday to Thursday 11am – 4pm 10pm – 1am Saturdays: 10pm – 1am Image credit: @marayaartcentre

A post shared by ATHR (@athrart) on