Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Google lance son programme d’accompagnement de startups au Moyen-Orient

Le géant américain des services informatiques est coutumier du fait, avec un programme d’accélération intitulé Google for Startups présent dans différentes parties du monde. Ainsi,dans une région où la population est si jeune et où l’entrepreneuriat a le vent en poupe, il n’est pas étonnant de voir des initiatives de ce genre voir le jour…

Quelles pépites vont bien pouvoir éclore de ce nouvel accélérateur Google au Moyen-Orient? Si on ne le sait pas encore, voici toutefois les informations dont on dispose, à date : entre une dizaine et une quinzaine de startups vont bénéficier d’un accompagnement afin de favoriser leur développement ; elles sont originaires d’Algérie, du Bahreïn, d’Egypte, d’Irak, de Jordanie, du Koweït, du Liban, de Libye, du Maroc, d’Oman, du Qatar, d’Arabie saoudite, du Soudan, de Tunisie, de Palestine, des Emirats arabes unis et du Yémen ; leur accompagnement se déroulera de façon virtuelle et il démarrera en janvier 2021 pour une durée de 3 mois.

Des innovations technologiques

Le programme s’inclut dans la démarche de soutien régional “Grow Stronger with Google” qui vise à soutenir des startups en phase de financement (premier ou second tour de table déjà effectué). Parmi les autres critères d’éligibilité et de sélection, Google prendra en compte le problème que la startup technologique tente de résoudre, la manière dont elle crée de la valeur pour les utilisateurs et dont elle relève un véritable défi pour leur ville, leur pays ou la région MENA au sens large. En outre, Google examine si la start-up vise à utiliser l’intelligence artificielle ou la technologie d’apprentissage automatique dans son produit, son service ou ses opérations pour aider à résoudre les problèmes commerciaux actuels et à se développer avec succès sur le long terme.

Pouvoir compter sur les experts de Google pour vous aider à résoudre vos problèmes d’entrepreneur, ce serait déjà très bien, mais dans ce cas précis, les bénéficiaires du programme auront également accès à des ateliers dédiés sur le machine learning, l’UX design, ou encore le développement du leadership pour les jeunes dirigeants. Un programme tout-en-un !