Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Google : Un outil pour traduire les hieroglyphes en temps réel

(Crédits : AFP)

Grâce à Google, plus besoin d'être égyptologue pour lire les textes de l'Égypte ancienne ! Le département Arts et Culture du géant californien a lancé un nouvel outil d'intelligence artificielle appelé Fabricius, qui vous permet de traduire plus de 800 hiéroglyphes différents grâce au machine learning, qui prend les dessins et les compare à la base de données Fabricius,via le Cloud. Le site web est disponible en anglais et en arabe.

Apprendre en s’amusant

L’outil est accessible au grand public et comprend des modules d’apprentissage interactifs conçus pour éduquer les utilisateurs sur le système d’écriture égyptien, ainsi qu’une brève histoire de l’égyptologie à partir de 1922. Le cours d’apprentissage en six parties guide les utilisateurs à travers l’histoire des traductions des hiéroglyphes, tout en leur permettant de s’entraîner à dessiner leurs propres hiéroglyphes et à les tester avec le logiciel d’apprentissage automatique. Il inclut également l’histoire de l’Égypte et montre certains des défis auxquels les égyptologues sont confrontés pour protéger, traduire et partager les traductions de hiéroglyphes avec le monde.

 

 

Des applications pour la recherche : la technologie au service de l’enseignement supérieur

Les chercheurs universitaires peuvent également utiliser le logiciel pour poursuivre leurs études et leurs projets de recherche.

Né d’un projet de recherche d’Ubisoft datant de 2017, l’outil Fabricius a été créé avec l’aide de chercheurs universitaires du monde entier pour permettre aux chercheurs de traduire efficacement des textes anciens à l’aide des puissants outils d’apprentissage automatique de Google. L’outil permet aux chercheurs de télécharger des images de leurs hiéroglyphes, qui sont ensuite comparées aux données existantes pour les faire correspondre à une traduction connue. Les données des hiéroglyphes anciens peuvent ensuite être saisies et analysées numériquement. Et les applications sont vastes : l’intelligence artificielle peut également aider les étudiants et les chercheurs à traduire les données. Le logiciel d’intelligence artificielle peut même extraire des hiéroglyphes de photos prises sur place pour les traduire directement depuis le mur. Cette technologie promet d’intégrer l’apprentissage transformateur aux technologies de pointe, ce qui le placera au premier plan de l’enseignement supérieur.

Chance Coughenour, responsable de la préservation chez Google Arts and Culture, s’est dit ravi du nouveau produit de l’entreprise. « Nous sommes très heureux de lancer ce nouvel outil qui peut faciliter l’accès à la riche culture de l’Égypte ancienne et l’apprentissage de celle-ci », a déclaré M. Coughenour. « Depuis plus de dix ans, Google capture des images de sites culturels et historiques de la région, de l’Égypte, des Émirats arabes unis, du Liban, de la Palestine, de la Tunisie et d’autres pays, tout en les rendant disponibles sur Maps, Street View et Google Arts and Culture. Avec nos partenaires, nous restons engagés à promouvoir la riche histoire et le patrimoine de la région et à les rendre accessibles à tous ».

Vous pouvez essayer le logiciel par vous-même en cliquant ici.