Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Haramain, le TGV qui va changer l’Arabie saoudite

Le train à grande vitesse saoudien © Talgo

Le train à grande vitesse saoudien © Talgo

Al-Haramain désigne communément le trajet qui relie “les deux Mosquées Saintes”, situées à Médine et à La Mecque. Le 20 novembre 2017, le premier trajet test du train La Mecque-Médine, le train Haramain, s’est déroulé sans encombre.

La gare de Djeddah a vu arriver son premier train express Haramain à l’occasion du trajet test inaugural entre la Ville économique du roi Abdallah (KAEC) et la cité portuaire. Sa vitesse maximale devrait atteindre 300 km/h. Il s’agit d’une grande avancée pour le réseau ferroviaire à grande vitesse saoudien, qui s’inscrit pleinement dans le plan de développement du pays porté par Vision 2030.

La ligne, qui couvrira 453 km, desservira plusieurs villes entre La Mecque et Médine. Grâce à des arrêts à Djeddah, à l’aéroport international Roi-Abdelaziz et à KAEC, le TGV assurera le transport de plus de 60 millions de passagers par an, et notamment des pèlerins se rendant à La Mecque.

Après quelques mois de retard pris sur la livraison, la ligne devrait officiellement être ouverte au public en mars 2018.

De nouvelles gares

En même temps que la ligne, de nouvelles gares vont être inaugurées. L’ensemble des stations représentera 30 fois la taille de Trafalgar Square. Elles recevront plus de 60 millions de passagers par an, un chiffre qui devrait atteindre 135 millions d’ici 30 ans.

Projection d'une gare Haramain © Rateb Zaouk
Projection d’une gare Haramain © Rateb Zaouk

Les stations, pensées par le cabinet d’architectes Foster & partners, sont toutes constituées d’arches de 25 mètres de haut, soutenues par de plus petites arches et connectées entre elles par des toits amovibles. Chaque station est pensée en fonction de son orientation au soleil, afin de minimiser leur exposition et permettre une économie d’énergie.

Le design sera le même pour toutes les stations, qui se distingueront toutefois par des couleurs différentes. La gare de La Mecque aura une dominante or, qui rappelera les couleurs de la Kaaba, et celle de Médine une dominante verte, pour rappeler la couleur de la mosquée de la ville. Celle de KAEC sera bleue et argent, pour rappeler la modernité de la capitale économique, et celle de Djeddah jouera sur des teintes de violet.