Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Hassan Sharif : une rétrospective de son oeuvre au MAMC

Si les musées d’art contemporain semblent porter davantage d’attention aux artistes non-occidentaux, rares sont ceux qui sautent le pas et consacrent plusieurs salles à l’un d’entre eux. C’est pourtant ce qu’a fait le Musée d’Art contemporain de Saint-Etienne qui propose une rétrospective de l'œuvre de Hassan Sharif, un nom encore peu connu en France.

Qui est Hassan Sharif ?

Ce n’est pas parce que ce nom ne vous dit rien que Hassan Sharif n’est pas un artiste reconnu. Il est aujourd’hui reconnu comme un des artistes les plus influents du monde arabe. Né en 1954 et mort en 2016, il est l’auteur d’une œuvre prolifique et protéiforme, aux nombreuses influences sur les artistes arabes d’aujourd’hui.

Jeune iranien, il émigre à Dubaï et est rapidement repéré pour son coup de crayon et est devenu caricaturiste politique pour des journaux. Dans la presse, il n’hésite pas à malmener le panarabisme, l’industrie pétrolière ou bien encore les Etats-Unis. Toute sa production sera marquée par le contexte économique et social dans lequel il évolue, avec notamment la découverte puis commercialisation du pétrole en 1958 et la création des Emirats Arabes Unis en 1971.

Alors même qu’on connaissait un retour à la calligraphie traditionnelle, Hassan Sharif proposait des œuvres décadentes et novatrices, très critiques du mouvement de modernisation à grande vitesse que connaissait son pays. Pour ne donner qu’un seul exemple : une de ses œuvres les plus controversées est Hair and Milk Bottle de 1984. Il s’agit d’une performance absurde au cours de laquelle il prélève un poil pubien avant de viser une bouteille de lait au sol.

Que nous réserve cette rétrospective ?

D’abord imaginée par le plus grand musée d’art contemporain des Emirats, Sharjah Art Foundation, puis présentée en Allemagne et en Suède, c’est autour de la France d’accueillir cette rétrospective. Il s’agit de la première exposition consacrée à un artiste Emirati en France.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MAMC+ (@mamcsaintetienne)

Le travail d’Hassan Sharif est très éclectique, sa rétrospective l’est tout autant. Intitulé I am the single work arist, autrement dit Je suis l’artiste d’une seule œuvre, on peut y retrouver ses dessins, ses sculptures et toutes ses performances qui ont été documentées en photographies. Pas moins de quatre décennies de travail se côtoient sur un parcours de 1000m2.

Ce sera donc l’occasion de découvrir une œuvre très riche, proposant peintures, ready-made ou encore “semi-systèmes”, un dessin graphique à base de formes géométriques choisies selon des lois mathématiques. Jusqu’au 26 septembre, vous avez donc l’occasion de découvrir une “seule oeuvre” aux multiples facettes.