Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Histoire : Lawrence d’Arabie, aux origines de l’Arabie saoudite

Lawrence d'Arabie, aux origines de l'Arabie saoudite

Lawrence d'Arabie, aux origines de l'Arabie saoudite

Il n’y a pas d’étranger qui a connu l’Arabie saoudite aussi bien que Thomas Edward Lawrence, dit Lawrence d’Arabie. Cet officier britannique a été l’acteur principal de l’histoire saoudienne pendant la Première Guerre Mondiale. Écrivain, archéologue, stratège militaire, il a été le protagoniste du biopic éponyme qui a remporté 7 oscars en 1962.

A cheval sur sa moto Brough Superior SS100, Lawrence d’Arabie a traversé tout le Moyen-Orient. Il quitte Le Caire en 1916, où il travaillait pour les services de renseignement militaires britanniques, pour soutenir la révolution arabe dans la péninsule. L’objectif ? Combattre sous le commandement de Fayçal ibn Hussein, chérif de la Mecque, pour réunir les tribus et chasser les troupes de l’Empire ottoman de la péninsule.

« Je tombai malade en route et passai dix jours allongé sous une tente, n’ayant rien de mieux à faire que de réfléchir à la guerre. »
Thomas Edward Lawrence

Lawrence d’Arabie, un mythe porté sur grand écran

Cette aventure humaine transforme l’officier britannique en héro saoudien. Ce jeune officiel aux yeux bleus fera partie de la genèse de l’État saoudien. Il racontera sa vie dans la fameuse saga autobiographique “Sept piliers de la sagesse” : un ouvrage épique qui évoque toute la magie du désert, la stratégie militaire et l’exploration mystique d’un homme face à la nature.
La vie de Lawrence d’Arabie aurait inspiré plus qu’une aventure de Corto Maltese, elle serait même à l’origine de la fascination exotique pour le Moyen-Orient en Europe.

« On affirme, en Orient, que le meilleur moyen pour traverser un carré est d’en parcourir trois côtés »
Thomas Edward Lawrence

Le mythe de Lawrence d’Arabie ne s’arrêtera pas aux pages autobiographiques, éditées par son ami irlandais George Bernard Shaw, Nobel pour la Littérature en 1925. C’est en 1962 que le réalisateur britannique David Lean décide de tourner un film pour raconter l’histoire de Lawrence d’Arabie, interprété par l’acteur irlandais Peter O’Toole. La musique, composée par Maurice Jarre, remportera un des sept Oscar gagné par le film.