Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Cap sur l’Inde pour Saudi Aramco

Un employé de Saudi Aramco au complexe de Sadara © Saudi Aramco Inside Aramco

Un employé de Saudi Aramco au complexe de Sadara © Saudi Aramco

Après l’Indonésie et la Malaisie, Saudi Aramco, la compagnie pétrolière nationale du Royaume d'Arabie saoudite, a signé un pacte avec un ensemble de compagnies pétrolières indiennes pour développer conjointement un complexe de raffinerie et de pétrochimie intégré dans le Maharashtra. Saudi Aramco prendra 50% des parts de la raffinerie.

Une fois achevé, il s’agirait du plus grand complexe de raffinage à emplacement unique au monde. Le protocole d’accord a été signé en marge de la conférence du Forum International de l’Énergie le 11 avril 2018.

[bloclien titre= » Saudi Aramco en passe de devenir la première société cotée du monde ? » lien= »https://kawa-news.com/saudi-aramco-passe-de-devenir-premiere-societe-cotee-monde/ » target= »vide ou _blank si externe »]

Un complexe de pétrochimie d’ici 2022

Outre un partenariat solide mis en place entre le Royaume saoudien et l’Inde, ce projet de raffinerie permettra à la région du Maharashtra, situé dans l’ouest de l’Inde, de dynamiser son attractivité et son économie locale via la création d’emplois direct et indirects. Le complexe de raffinerie et de pétrochimie devrait être mis en service d’ici 2022.

D’autre part, Saudi Aramco a aussi souligné son intérêt pour la vente au détail de carburant, ce qui constituerait une première pour l’entreprise saoudienne. Les différents investissements de la compagnie à l’étranger témoignent d’une envie de se détacher de l’énergie nationale saoudienne, de diversifier ses revenus et par là même, de réussir sa transition dans le cadre du plan Saudi Vision 2030.