fbpx

Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

#KAWAatTantora

A l'occasion de la deuxième édition du festival Winter at Tantora à AlUla, dans une Arabie saoudite qui s'ouvre à peine au tourisme non religieux, l'équipe de KAWA vous raconte son périple dans le désert saoudien, entre découvertes historiques, expériences culinaires uniques et rencontres fascinantes. Découvrez AlUla à travers notre journal de bord.

Kawa lineKawa line
Jour 1

Bienvenue à AlUla

Pour cette deuxième édition de Winter at Tantora, le vol Riyad-AlUla du jour est complet, et on y entend aussi bien parler arabe, qu’anglais, français, chinois et espagnol, preuve que l’ouverture du pays au tourisme a eu un certain écho dans le monde. L’aéroport domestique du Prince Abdul Majeed bin Abdulaziz à AlUla n’est sans doute pas encore prévu pour accueillir des hordes de touristes à l’assaut de la région. Mais la structure, prévue pour 100 000 voyageurs par an et sortie de terre en 2011, sent encore le neuf. Passés les portiques d’entrée, un homme souriant et quelque peu excité nous accueille. Il s’appelle Sultan et sera notre conducteur et guide durant le séjour. Notre périple peut commencer…

"Les gens sont très chaleureux ici. Je me sens chez moi ici, même si la culture est très différente."
Tom, touriste britannique
Jour 2

Un désert fertile

Les chaussures ensablées mais le ventre plein… Après une première journée bourrative, une question agite nos pensées : “Où pousse tout ce que l’on a englouti la veille ?” “Sûrement pas dans le désert”, diriez-vous. Eh bien détrompez-vous. Sultan nous embarque aujourd’hui à la découverte d’une terre verdoyante. Parce qu’AlUla ce n’est pas qu’un bout de sable, des cailloux et quelques vestiges bimillénaires. C’est aussi une oasis au sol fertile, à la végétation fournie et aux plantations plurielles.

"Les gens ne le savent pas, mais nos terres sont très fertiles".
Amal Al Shubaikan, propriétaire d'une terre agricole à AlUla
Jour 3

3 millénaires d’art

Nous commencions seulement à nous habituer à la beauté de l’endroit, et voilà qu’AlUla déploie le bouquet final d’une opération séduction qui, on l’admet volontiers, se déroulait déjà très bien. Entre un parcours équestre à la découverte de l’art rupestre local, qui ferait pâlir d’envie Sydney Fox et Daniel Jackson, et nos déambulations légères à travers Desert X, l’immense exposition d’art contemporain, nous recevons de plein fouet 3000 ans d’expression artistique et en restons pantois. Notre découverte d’AlUla et du festival Winter at Tantora s’achèvera ici. Sultan nous dépose à l’aéroport. Une dernière accolade et nous voilà dans l’avion, direction Riyad, des étoiles plein les yeux et l’impression d’avoir vécu 3 jours en dehors du temps.

"Vous avez voyagé à travers le temps. Maintenant, vous avez vu qui nous sommes."
Abdelaziz, comédien