Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

La Boiler Room arrive à Tunis

La musique électronique fait une rentrée studieuse en Tunisie, où la capitale, Tunis, va accueillir sa première Boiler Room, une soirée iconique de la “scène électro”.

Da Che, Dasha Redkina, Deena Abdelwahed, Exos, des noms qui ne trustent peut-être pas les premières places des charts de ventes d’album, mais qui sont bien connus des afficionados de la musique électronique, et qui viendront régaler les oreilles de ces derniers le 21 septembre prochain à Tunis, lors de la première Boiler Room du pays. 

 

La soirée se passera au Yüka Tunis, de 18h à 2h (une after-party est prévue pour les danseurs les plus déterminés). Elle est organisée à l’initiative des collectifs Point Collective et Hype. 

 

 

En direct sur internet

 

Comme le veut la tradition – le projet Boiler Room existe depuis 2010 -, la soirée sera retransmise en direct sur boilerroom.tv, puis les plateformes de partage de vidéos telles que YouTube, ou Facebook, où le compte de la page dénombre plus de 3 millions d’abonnés.

 

Si la Boiler Room a accueilli les plus grands noms de la musique électronique du monde (Carl Cox, Richie Hawtin, etc.), elle fera cette fois la part belle à la scène locale. Une scène locale qui se développe par ailleurs très bien, avec notamment le retour après 4 ans d’absence du festival Dunes Electroniques, dont la prochaine édition aura lieu en septembre sur les lieu du tournage de la mythique saga Star Wars.