Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’ancêtre des baleines découvert en Egypte

Âgé de 43 millions d’années, le fossile de l'amphibien Phiomicetus anubis a été initialement découvert dans le désert occidental d'Égypte.

Le premier type de baleine semi-aquatique à être découvert en Afrique

Le squelette a été découvert dans l’oasis du Fayoum, à l’ouest du Nil, par des scientifiques de l’université de Mansoura. Bien qu’elle soit désertique aujourd’hui, ce ne fut pas toujours le cas : l’endroit était auparavant recouvert par la mer. C’est pourquoi elle constitue aujourd’hui une riche source de fossiles. 

 

 

Phiomicetus anubis, le nom donné à l’animal, est dérivé de son lieu de découverte, Fayoum, et du dieu Anubis, l’une des plus anciennes divinités égyptiennes, protecteur des morts et des nécropoles.

L’amphibien pesait 600 kg et mesurait 3 mètres de long. Il possédait des mâchoires puissantes afin d’attraper ses proies, ce qui en faisait un redoutable prédateur.


Une découverte cruciale pour l’étude de la biodiversité

L’amphibien quadrupède fournit des informations sur la transition des baleines de la terre à l’océan. Ces animaux ont évolué à partir de mammifères ressemblant à des cerfs qui ont habité la terre pendant 10 millions d’années.

« Phiomicetus anubis est une nouvelle espèce de baleine qui constitue une découverte essentielle pour la paléontologie égyptienne et africaine« , explique Abdullah Gohar, auteur principal de l’étude, à l’agence de presse Reuters.

 

 

De plus, il s’agit là d’une découverte importante pour l’Égypte. En effet, Hicham Salam, professeur de paléontologie, énonce : « C’est la première fois qu’une équipe de recherche arabe (…) est chargée de documenter une telle découverte »

Cependant, une interrogation persiste, celle de l’évolution précoce des baleines en Afrique, qui reste en grande partie un mystère.