Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Arabie saoudite accrédite trois nouvelles guides touristiques féminines

Alors que le royaume met le tourisme au coeur sa “Vision 2030”, la Commission saoudienne pour le Tourisme et le Patrimoine national (SCTH) vient d’octroyer des licences de guide touristiques à trois Saoudiennes.

Après Ayesha Khaja, une experte devenue en 2017 la première Saoudienne à être habilitée par le Centre de recherches et des études islamiques (ISRC) à prendre prendre en charge des groupe de touristes dans le cadre de visites à thème, c’est au tour de trois autres Saoudiennes de faire leur entrée dans une profession longtemps réservée aux hommes.

La Commission pour le Tourisme et le Patrimoine national (SCTH) du pays a récemment octroyé des licences à Hiba Mohammed Al-Aidi, Nada Saleh Al-Enezi et Hanan Hatem Al-Humaidi pour travailler en tant que guides touristiques.

Des guides touristiques féminines, vecteur du développement économique du Royaume

C’est au terme d’une formation spéciale et intensive en tourisme que ces trois femmes ont pu recevoir leurs billets de guides. Une consécration lorsque l’on sait que pendant longtemps cette profession ait été acquise aux hommes.

Aujourd’hui, alors que le nombre de touristes est en augmentation constante tout au long de l’année en Arabie saoudite, la directrice générale du Centre national pour le développement des ressources humaines en tourisme, Nasser Al-Nashmi a annoncé que 25 000 femmes seraient formées d’ici 2020 pour travailler dans le secteur du tourisme dont 1 400 guides touristiques.