Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Arabie saoudite délivre les premiers permis de conduire aux femmes

Esraa Albuti, directrice exécutive chez Ernst & Young montrant son permis de conduire délivré par la Direction générale de la circulation à Riyadh, ce lundi – Ministère de l’Information saoudien via Arab News

Esraa Albuti, directrice exécutive chez Ernst & Young montrant son permis de conduire délivré par la Direction générale de la circulation à Riyadh, ce lundi – Ministère de l’Information saoudien via Arab News

Avant même la levée de l’interdiction prévue le 24 juin et pour la première fois en cinquante ans, dix femmes ont pu obtenir leur permis de conduire ce lundi.

A trois semaines de l’entrée en vigueur du décret royal autorisant les femmes à conduire, la Direction générale de la circulation a délivré des permis de conduire dans plusieurs villes du pays. Ces dix femmes possédaient déjà un permis de conduire international et avaient, au préalable, passé un examen pratique et ophtalmologique. « J’ai 12 ans d’expérience de conduite au Liban, en Suisse et aux Etats-Unis », a ainsi déclaré Rema Jawdat, l’une de ces premières bénéficiaires de la réforme annoncée en septembre 2017, citée dans le communiqué du ministère de la Culture et de l’Information. «Pouvoir conduire dans le Royaume est un rêve qui devient réalité. »

La Direction générale prévoit d’en délivrer 2000 autres la semaine prochaine. C’est un acte fondateur pour la libre circulation des femmes dans le pays. En effet, la réforme n’impose aux conductrices ni autorisation ni présence d’un tuteur légal masculin dans le véhicule.