Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Arabie Saoudite va financer le traitement de tous les cas de COVID-19 dans le royaume

Le gouvernement saoudien a annoncé qu'il prendrait en charge les frais des traitements médicaux de tous les citoyens et résidents diagnostiqués positifs au COVID-19, même ceux en situation irrégulière. Le roi Salmane vise ainsi à encourager toutes les personnes présentant des symptômes à se faire dépister et traiter, afin d'enrayer la propagation du virus.

Lundi, le ministre saoudien de la santé, Tawfiq Al Rabiah, a annoncé que le roi Salman financerait les traitements de tous ceux qui ont et auront contracté le virus dans le royaume.

« Nous sommes tous dans le même bateau », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse, ajoutant que le prince héritier Mohammed ben Salmane travaille « nuit et jour » à superviser les efforts de confinement, selon l’agence Reuters.

 

Agir rapidement pour éviter l’effet domino

Le Royaume a déjà adopté une position très réactive face à la pandémie. Il a imposé un couvre-feu national de 21 jours, a choisi de fermer ses frontières et ne délivre plus de visas pour ceux qui veulent visiter les lieux saints de La Mecque et de Médine. En outre, la circulation entre les provinces est désormais interdite.

Parallèlement à la décision de financer tous les traitements du COVID-19 et à un effort continu pour lutter contre la crise, le ministère saoudien de l’agriculture a pris des mesures pour augmenter ses réserves de blé et de bétail dans un contexte de crainte de pénuries alimentaires potentielles.

Les responsables de la santé publique affirment que l’expérience passée de l’Arabie saoudite dans la lutte contre le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) l’aide à se préparer calmement et méthodiquement à la nouvelle, mais dévastatrice, épidémie de coronavirus.