Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le Louvre d’Abu Dhabi lance son premier prix d’art contemporain

Pour fêter le cinquantième anniversaire du pays, et en collaboration avec l'horloger suisse Richard Mille, le Louvre Abu Dhabi a annoncé son premier grand prix d'art contemporain, ouvert aux artistes du monde entier. 

Dès novembre prochain, et pour célébrer le 50e anniversaire des Emirats arabes unis, le Richard Mille Art Prize a prévu d’offrir 50 000 dollars à un artiste, sélectionné à partir d’un appel à candidatures

« Nous savons déjà que des artistes de classe mondiale vivent parmi nous. Ce nouveau prix et l’exposition qui l’accompagne serviront à mettre en lumière le meilleur du talent artistique actuel des Émirats arabes unis au cours d’une année où notre nation célèbre 50 ans de réalisations et se tourne vers les 50 prochaines années« , a déclaré Mohamed Khalifa Al Mubarak, président du département de la culture et du tourisme d’Abu Dhabi, qui supervise le Louvre Abu Dhabi.

Une liste de quatre à six artistes sélectionnés recevra également une belle récompense : le droit à l’exposition de leur œuvre, intitulée Louvre Abu Dhabi Art Here 2021, au cœur du Forum, un espace consacré à l’art contemporain du musée. Et tout le monde a le droit de participer et prétendre au prix, qui sera décerné par le biais d’un appel ouvert et d’un jury. 

Se pencher sur les changements du pays 

Pour la première édition, le thème Mémoire, temps et territoire invite les artistes à se pencher sur les énormes changements qu’a connu le pays depuis sa fondation, ainsi que sur les histoires et souvenirs personnels et les idées de l’avenir. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au mardi 31 août.

Un engagement engagé avec Richard Mille 

L’engagement entre le Louvre Abu Dhabi et Richard Mille est confirmé pour la prochaine décennie. Richard Mille a déjà collaboré avec les Émirats arabes unis, un marché clé pour ses produits. En 2009, elle a lancé une montre en édition limitée pour célébrer le premier Grand Prix d’Abu Dhabi, sur le circuit de Yas Island, qui se vend aujourd’hui en seconde main entre 100 000 et 150 000 dollars (environ 370 000 Dh).