Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le Pavillon eco-friendly de l’Autriche à Expo 2020, une solution alternative viable pour la région ?

Le pavillon autrichien de la prochaine exposition universelle, originellement prévue pour 2020 mais décalée à cause de la Covid-19, impressionne par son design. Dans toute son essence, tant par son architecture que par les mots choisis, il est en pleine adéquation avec les grands enjeux environnementaux de notre temps. 

Le pavillon autrichien de la prochaine exposition universelle consommera 70% d’énergie de moins qu’un bâtiment émirien classique équipé de systèmes de climatisation. Dès lors que l’on a dit cela, on est en droit de se demander quel est le niveau de viabilité d’un tel design, dans une région où les conditions climatiques rendent quasi impossible d’envisager des habitations sans ces très énergivores systèmes de refroidissement de l’air

Situé dans le “district des opportunités” de l’Expo, ce concept architectural ambitieux se compose de cônes retournés fabriqués à partir d’un matériau vieux de 9 000 ans, une sorte de terreau pouvant être sablonneux, limoneux ou argileux, intéressant pour ses vertus, car il est à la fois drainant et conserve bien l’humidité. En y ajoutant de la ventilation, ses designers ont estimé que le bâtiment permettrait aux visiteurs d’assister aux différents ateliers et visiter les installations dans les meilleures conditions possibles, sans avoir à trop subir la chaleur, parfois étouffante, de la région. 

Un concept à exporter

De l’aveu même de la directrice du projet, l’autrichienne Beatrix Karl, “la structure combine écologie et technologie, afin d’envoyer un signal fort en termes de protection de l’environnement”. Avec la volonté d’utiliser la plateforme d’Expo 2020 Dubai, qui sera l’événement public le plus en vue pendant son activité, elle entend bien montrer au monde entier à quel point le développement durable est au coeur des préoccupations des Autrichiens

C’est pourquoi, outre le bâtiment en lui-même, l’exposition aura pour objet de montrer “des scénarios prototypiques pour les bâtiments de demain, efficaces sur le plan du climat et des ressources« . 

Reste à savoir si la technique mise en place dans la construction du pavillon autrichien donnera des idées aux architectes et designers locaux, afin de diminuer les besoins en énergie de l’industrie du bâtiment au Moyen-Orient…