Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le prince Charles et la duchesse Camilla en visite au Proche-Orient le mois prochain

C’est en Egypte et en Jordanie que le prince héritier de la couronne britannique et son épouse la duchesse Camilla ont décidé de se rendre, pour leur premier voyage à l’étranger depuis la pandémie de Covid-19. 

Affirmer des liens diplomatiques importants

 

Du 16 au 18 novembre prochain, le prince Charles et la duchesse Camilla se rendront d’abord en visite officielle à Amman, en Jordanie. D’après un communiqué du couple princier, ce voyage vise à renforcer les “liens étroits avec la Jordanie, qui sont étayés par la coopération approfondie en matière de sécurité entre les deux pays et la relation de longue date entre les deux familles royales”. 

Le lendemain, vendredi 19 novembre, le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles passeront une journée au Caire, en Egypte, afin de “mettre en évidence les relations étroites du pays avec le Royaume-Uni, et de démontrer l’engagement croissant de l’Égypte en faveur de la protection de l’environnement”, d’après le même communiqué.

Ces destinations ne sont pas anodines, puisque la Jordanie et l’Egypte sont les deux premiers pays où se rendra le prince Charles depuis la crise de la Covid-19, à la demande du gouvernement britannique.

 

 

Discuter des défis climatiques et sociétaux

 

L’actualité écologique est particulièrement nourrie ces dernières semaines, avec la Saudi green initiative qui s’est tenue à Riyadh le week-end dernier, et la COP26 qui aura lieu à Glasgow du 31 octobre au 12 novembre prochain. L’Egypte a été récemment nommé pays hôte de la COP27 en 2022, ce qui fait du plus grand pays d’Afrique un interlocuteur important pour les questions climatiques, qui sont au coeur des sujets internationaux de ces derniers mois. 

En Jordanie, le prince rencontrera également des représentants d’organisations internationales humanitaires et d’ONGs qui s’occupent de l’accueil des réfugiés dans le royaume hachémite, dont l’UNHCR (Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés) et l’International Rescue Committee, dont le prince Charles est devenu le premier parrain. 

La duchesse Camilla sera quant à elle présente lors une rencontre sur l’importance de l’éducation des jeunes filles dans la région.