Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le prix du Lion d’or décerné au pavillon national des Émirats arabes unis

Le pavillon national des Émirats arabes unis a reçu cette semaine le prix du Lion d'or de la meilleure participation nationale à la Biennale Architettura de Venise en 2021. Ce prix récompense une création audacieuse, empreinte d’un message sur la protection de l'environnement. 

Un projet révolutionnaire et écologique pour la construction.

 

Il s’agit d’une structure prototype à grande échelle qui mesure 2,7 m de haut et 7 m x 5 m de large. Coulée à la main en formes organiques en hommage aux maisons traditionnelles des Émirats arabes unis construites en corail, la structure a été construite à partir de saumure industrielle recyclée. Ainsi, ce prototype d’une alternative respectueuse de l’environnement pourrait réduire l’impact de l’industrie de la construction sur l’environnement. Une structure qui représente donc totalement l’opposition entre l’industrialisation et l’environnement, très présente aux Emirats arabes unis.

 

Un message écologique 

Le pavillon baptisé “Wetland” en est à sa 10ème participation à l’événement. 

Les architectes ont pensé cette création en se basant sur une possible réponse à la fameuse question : « comment allons-nous vivre ensemble ?”

 

Un message qui n’a pas échappé au jury, qui décrit l’oeuvre comme « une expérience audacieuse qui nous encourage à réfléchir sur la relation entre déchets et production à l’échelle locale et mondiale, et nous ouvre à de nouvelles possibilités de construction entre artisanat et haute technologie » 

 

La directrice de coordination du Pavillon national des Émirats arabes unis, Laïla Binbrek, a déclaré : « Après dix expositions exceptionnellement réfléchies et créatives à la Biennale de Venise, le Pavillon national des Émirats arabes unis est honoré d’être choisi pour le Lion d’or de la meilleure participation nationale parmi 60 pavillons nationaux.

« C’est un témoignage du travail que nous avons accompli pour contribuer à l’écosystème artistique en constante évolution des Émirats arabes unis, et une reconnaissance de nos efforts continus pour raconter les histoires inédites du pays d’une manière pertinente à l’échelle mondiale », a ajouté Binbrek. 

Une distinction de grande valeur

Al-Awar, qui a accepté le prix au nom du pavillon lors de la cérémonie, a déclaré : « Nous sommes honorés d’accepter ce prix. Nous sommes très fiers et humbles alors que nous continuons à mettre en lumière des solutions potentielles aux problèmes mondiaux et à avancer vers l’avenir. »

 

C’est la deuxième fois qu’un pays de la région remporte un Lion d’Or. En 2010, le Bahreïn a remporté le même prix lors de la 12e exposition internationale d’architecture. L’exposition restera visible jusqu’en novembre 2021. 

 

Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre sur place, une visite virtuelle du lieu est possible via le lien en biographie du compte instagram @nationalpavilionuae.