Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Le tourisme au Moyen-Orient devrait générer 246 milliards de dollars en 2022

Le secteur touristique au Moyen-Orient devrait générer plus de 246 milliards de dollars en 2022, selon les prévisions de la World Travel & Tourism Council.

Le World Travel & Tourism Council, un forum pour l’industrie du voyage et du tourisme composé de membres de la communauté mondiale des affaires, vient de prédire une forte croissance du secteur touristique cette année au Moyen-Orient. En effet, malgré une première moitié d’exercice encore très marquée par la pandémie de Covid-19, et les restrictions sanitaires qui l’accompagnent, l’organisme entrevoit le tourisme comme générateur de plus de 246 milliards de dollars dans la région en 2022.

Une manne financière de grande envergure

Ainsi,le secteur devrait représenter 11,1% du PIB total de la région cette année. Une part non-négligeable lorsqu’on sait que plusieurs des pays concernés ne sont pas des destinations qui basent la majorité de leurs revenus sur les recettes liées au tourisme. En outre, le nombre d’emplois liés au tourisme devrait atteindre environ 11,7 millions de postes occupés.

 

Une destination très prisée, aux nombreux atouts

Fait ignoré par beaucoup : le Moyen-Orient était la deuxième région la plus visitée au monde en 2016, avec plus de 60 millions de visiteurs. La région est connue pour ses sites historiques, ses musées, ses paysages désertiques et ses lieux de villégiature tels que les stations balnéaires de Dubaï et de Bahreïn, ou encore de la mer Rouge, avec notamment Hurghada en Égypte, et, dans un futur relativement proche, la côte Ouest de l’Arabie saoudite, qui cherche actuellement à se structurer une offre touristique éco-responsable.