Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Les EAU délivrent des “visas d’or” à 212 infirmières

Les infirmières du monde entier ont travaillé sans relâche dans l'ombre du personnel médical, avec de longues heures de travail et peu de crédit. Aujourd'hui, placées en première ligne contre COVID-19, leurs gardes de 12 heures consécutives et leur désengagement des instincts d'auto-préservation pour le bien-être de notre société commencent à être reconnus et récompensés à juste titre. Le vice-président et premier ministre des Émirats arabes unis, Mohammed bin Rashid Al Maktoum, a décidé de montrer son soutien aux infirmières qui travaillent dans son pays en accordant à 212 d'entre elles, qui sont des non-nationales, des visas d'or valables pour une décennie.

Malgré l’intensification de l’exigence physique et psychologique, une anxiété croissante pour elles et leurs familles et l’augmentation des taux d’infection parmi le personnel médical, les infirmières restent la colonne vertébrale de la lutte contre l’épidémie. Mardi, le monde a célébré la Journée internationale des infirmières et, ce même jour, le dirigeant de Dubaï, Sheikh Maktoum, a fait un effort supplémentaire pour remercier celles et ceux qui servent dans les hôpitaux de son pays grâce à l’accord de visas de dix ans.

Le visa d’or

Cette initiative est remarquable, car les EAU n’accordent généralement pas de visas de longue durée à leurs résidents. Le “visa d’or” susmentionné a été introduit par le gouvernement au début de l’année dernière afin d’inviter davantage de personnes dans les émirats. Ce document très prisé, valable dix ans, était, jusqu’à présent, principalement réservé aux investisseurs, aux entrepreneurs, aux talents professionnels, aux chercheurs ou aux étudiants particulièrement brillants. Aujourd’hui, des infirmières rejoignent les rangs, pour avoir risqué leurs vies pour sauver des étrangers, dans une atmosphère médicale particulièrement alarmante.

 

 

Le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, prince héritier d’Abou Dhabi, s’est exprimé sur Twitter faire connaître davantage cette mesure. « Alors que nous célébrons la Journée mondiale des infirmières, nous saluons notre ligne de front qui fait face à la pandémie avec courage. Nous leur rendons hommage ici aux EAU et dans le monde entier. Leur rôle est essentiel, et le sacrifice est grand. Elles sont vraiment l’incarnation de la miséricorde et de la compassion« , a-t-il déclaré.

 

Exprimer sa gratitude

Aujourd’hui plus que jamais, les civils et les responsables gouvernementaux comprennent les efforts vitaux des infirmiers et infirmières, qui font preuve de beaucoup plus de gratitude et de respect pour les soins médicaux à ceux qui s’exposent continuellement à une maladie hautement infectieuse pour laquelle nous n’avons pas encore trouvé de remède.