Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Les services de streaming offrent une nouvelle plateforme pour raconter les sociétés arabes

Depuis plus d'une décennie, les services de streaming tels que Netflix transforment notre façon de consommer les médias. Cette tendance est bien visible en Occident, où les services de streaming continuent d'engloutir les marchés. Cependant, il suffit de regarder le Moyen-Orient pour voir ces effets s'amplifier - et les sociétés de streaming considèrent de plus en plus cette région comme la prochaine grande opportunité de croissance pour leurs activités. Comme d'habitude, la première entreprise à réussir bénéficiera d'un avantage concurrentiel important.

Netflix, un canal de transmission efficace

Il n’est donc pas surprenant que les maisons de production, les acteurs et les cinéastes locaux accueillent ces nouvelles opportunités à bras ouverts. En s’associant à des sociétés occidentales, ces créateurs sont libres de leur vision, ce qui leur permet de repousser les limites de ce qui est acceptable à l’écran tout en racontant des histoires inédites qui ont été généralement négligées dans le passé. La série « Rawabi », par exemple, dépeint une histoire typique d’adolescents au lycée et les difficultés qui accompagnent le passage à l’âge adulte. 

Les actrices de la série Al Rawabi

 

Des séries arabes qui se démarquent des autres

Après sa première en août, la série a atteint la première place en Jordanie. Elle a été saluée pour avoir abordé des questions délicates de la société jordanienne, et pour avoir montré une partie de la vie des jeunes filles jordaniennes. 

Néanmoins, les services de streaming continuent de gagner du terrain dans la région. À lui seul, Netflix compte environ 5 millions d’abonnés et ne cesse de croître. 

Shahid, un service appartenant à l’Arabie saoudite, a été multiplié par 20 depuis son lancement l’année dernière, pour atteindre 2 millions d’abonnés. Netflix a également annoncé son objectif de doubler le nombre de ses abonnés au cours des cinq prochaines années. La clé pour y parvenir sera la création de contenus originaux, qui a déjà porté ses fruits dans d’autres pays, comme les États-Unis et la France. 

 

La série libanaise Dollar

 

C’est une occasion en or pour les cinéastes régionaux de non seulement se faire un nom, mais aussi de créer du contenu, et de nouveaux concepts continuent d’apparaître sur les écrans de la région. Habituellement boudée, la science-fiction connaît un regain de succès à travers la série « Paranormal », qui se déroule en Egypte. 

Le magazine Variety l’a même surnommée l’une des meilleures émissions internationales de 2020. Première sortie originale égyptienne de Netflix, « Paranormal » a pu toucher un public plus large grâce à leur plus grande portée, allant au-delà de la démographie cible typique des téléspectateurs nationaux d’âge moyen. La série a déjà été retenue pour une deuxième saison. 

Les services de streaming continuent donc à gagner en influence. Cette tendance ne semble pas près de s’arrêter. À mesure qu’ils se répandent, les histoires inédites qui ont été cachées dans le passé verront bientôt la lumière du jour.