Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

L’Institut du Monde Arabe rouvre ses portes aujourd’hui

Fermé pendant plusieurs mois en raison du coronavirus et de la situation d’urgence sanitaire en France, l’Institut du Monde Arabe a annoncé sa réouverture dès aujourd’hui.

Un retour attendu

Les amateurs de culture arabo-musulmane peuvent être ravis ! Après l’annonce de la réouverture du musée du Louvre Abu Dhabi la semaine dernière, c’est au tour de l’Institut du Monde Arabe de rouvrir ses portes aux visiteurs. Les 3 et 4 juillet, l’IMA offrira même une visite guidée gratuite pour tout achat d’un billet d’entrée de 15h à 17h.

 

 

L’institut propose aux visiteurs et aux amateurs d’art et d’histoire de se délecter de ses collections permanentes, lesquelles vont de la période antique jusqu’à nos jours. Des collections spécialement dédiées à l’art islamique ancien aux collections spécifique à l’art moderne et contemporain, nul doute que la visite du musée raviront les férus d’objet d’art et les admirateurs de la civilisation islamique.

L’IMA offre également la possibilité à ses visiteurs de découvrir son immense librairie, réputée mondialement, ou encore d’admirer la capitale française depuis sa terrasse panoramique.

Comme tout lieu public, la réouverture de l’établissement est encadrée par de strictes mesures sanitaires afin d’éviter la propagation du coronavirus. Réservations en ligne, distanciation sociale, marquages aux sols et gel hydroalcoolique seront de mises lors de votre parcours au sein de l’institut.

 

Un joli programme de réouverture

Dans le cadre de sa réouverture, l’IMA a décidé de se doter d’un programme ambitieux mêlant divertissement et culture. Dans la droite ligne de la campagne « L’été apprenant et culturel » lancée par le gouvernement français, diverses animations autour de l’écriture et de la calligraphie sont prévues.

Plusieurs ateliers autour de l’argilogravure, l’art des enluminures ou encore de la musique sont également prévus. Les visiteurs auront même l’occasion d’échanger avec plusieurs artistes exposants à l’IMA.

 

 

Après avoir accueilli un karaoké géant mêlant rap, raï et R&B à l’occasion de la fête de la musique, le parvis du musée s’apprête à réitérer l’expérience et proposera de nombreuses performances artistiques dont la teneur sera dévoilée bientôt par les organisateurs.

Pour ceux qui continuent à limiter autant que possible leurs déplacements, l’IMA propose également des expositions virtuelles accessibles depuis son site internet ou encore des lives sur sa page Facebook d’artistes arabes.