Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Maroc : Bouchra Karboubi, première femme à arbitrer une finale masculine de football dans le monde arabe

Le 14 mai à Agadir, la finale de la Coupe du Maroc de football s’est révélée avoir un enjeu bien plus important que celui de déterminer le grand vainqueur de la compétition. En effet, le match a été arbitré par Bouchra Karboubi, une femme qui a dès lors été érigée en symbole de l’avancée vers plus d’égalité entre les hommes et les femmes dans le royaume.

Un coup de sifflet retentissant

Bouchra Karboubi vient d’écrire une nouvelle page de l’histoire du Maroc et du football national. Devenant la première femme du royaume, mais aussi du monde arabe, à assurer la discipline lors d’une finale masculine de ce sport, Bouchra Karboubi a davantage marqué les esprits que ne l’a fait l’AS FAR en remportant la rencontre contre le Moghreb Atletico de Tétouan.

D’abord accueillie sous les applaudissements du stade d’Agadir avant le coup d’envoi du match, Bouchra Karboubi a tout autant été félicitée après la finale. Elle a notamment été saluée pour son impartialité, la justesse de ses décisions et son autorité sans faille face aux intimidations des joueurs sur le terrain.

Un parcours hors normes, une réussite exemplaire

La jeune femme s’est confiée à de nombreuses reprises quant à son parcours semé d’obstacles. Bouchra s’est passionnée pour le sport de ballon rond dès son plus jeune âge. Or, à Taza, ville du nord-est du Maroc dans laquelle elle a grandi, assumer son affection pour un sport où les hommes dominent pouvait être difficile sous certains aspects. Pour autant, Bouchra n’a jamais cessé de reporter ses ambitions dans le monde du football de plus en plus loin.

La juge de renommée s’est en premier lieu fait son nom après avoir été désignée arbitre nationale en 2007, puis internationale en 2016. Bouchra a par la suite arbitré la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) féminine au Ghana en 2018 avant d’être admise comme première femme à diriger un match de première division du championnat professionnel masculin au Maroc. Après son dernier succès, son prochain objectif est d’arbitrer la Coupe du monde féminine de 2023, qui aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande.

 


Une icône pour l’égalité homme-femme

Imposer son autorité sur un terrain d’hommes relève de l’exception dans cette discipline, et la presse l’a bien souligné. Depuis 2011, la Constitution du Maroc a voté l’égalité entre les hommes et les femmes. Bien que de nombreux défis restent à gagner quant à la participation réelle des femmes dans toutes les sphères de la vie du pays, la réussite de Bouchra résonne également comme celle des femmes du royaume tout entier.