Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Mode : Bougroug veut « créer un univers dans lequel tout le monde se reconnaît »

Anwar Bougroug © Instagram/Anwar Bougroug

Anwar Bougroug © Instagram/Anwar Bougroug

A 28 ans, Anwar Bougroug jeune créateur maroco-norvégien, revisite le street style en y incorporant sa touche marocaine à travers sa marque éponyme, Bougroug. Des vêtements, des accessoires, de la décoration.. Des collections unisexes qui rencontrent un franc succès. Rencontre avec ce styliste qui a su allier l’artisanat marocain et le minimalisme scandinave.

Lorsqu’il fonde sa marque en 2016, Anwar a pour objectif de créer de belles collections de mode et de déco, alliant qualité et intemporalité, capables de traverser toutes les époques. Mais la part d’humanité qui sommeille en lui, sa volonté manifeste de défier les approches du genre et des éthnies, le poussent à apporter une vision supplémentaire à Bougroug, celle de la diversité : “L’idée derrière ma marque est de créer un univers assez parfait, où chacun se sente inclus quel que soit sa ville, son contexte culturel, son sexe ou sa couleur de peau. Je pense que l’on peut créer un monde parfait à travers Bougroug dans lequel tout le monde est considéré comme beau. C’est une question de diversité et c’est la voie que l’on veut suivre ”.

Plus qu’un désir de véhiculer une vision positive de la société, le jeune styliste définit sa marque comme étant engagée, soucieuse de faire avancer les discussions sur la durabilité, l’égalité des sexes et la sexualité. “ Comme d’autres marques, chez Bougroug nous avons des valeurs très fortes comme l’égalité, la diversité et la liberté, explique-t-il. Cette liberté d’être qui vous êtes, c’est la portée de toute notre marque […] C’est important que les personnes avec qui nous collaborons aient les mêmes valeurs que nous”.

Un savoir-faire unique

Si le siège social de Bougroug est à Stockholm, l’ensemble des collections sont quant à elles créées à Marrakech. Une ville où l’artisanat abonde et où la marque a su tirer sa force. A la différence de certaines créateurs, tous les produits réalisés par Bougroug sont fabriqués à la main, par des artisans locaux soigneusement choisis par le jeune créateurs, et utilisant des techniques et un savoir-faire ancestraux transmis de génération en génération. Ce type de collaboration, Anwar en raffole, lui qui enfant au Maroc, s’émerveillait devant les étales de caftans : “J’aime beaucoup le travail artisanal et les imperfections subtiles du travail manuel […] Chez Bougroug, nous n’hésitons pas à collaborer avec des artisans locaux, des modèles uniformes, des photographes qui partagent notre esprit”. Fidèle à ses convictions, la marque s’engage également auprès de ses collaborateurs “ en payant des salaires équitables, en assurant un environnement de travail décent et des programmes d’acquisitions de compétences “ assure le jeune styliste.

View this post on Instagram

EDIT 1 S/S 2017

A post shared by bougroug (@bougroug) on

Une chose est sûre, si le fondateur de Bougroug s’inspire de ses deux cultures, marocaine et scandinave, pour élaborer des collections mêlant à la fois aspect traditionnel et tendance épurée, d’autres facteurs entrent en jeu pour concevoir quelque chose d’unique, entre l’oeuvre d’art et la pièce de mode. “Chaque saison nous commençons avec une histoire ou quelque chose de vraiment inspirant. Ca peut être un problème politique, ou quelque chose qui est véritablement arrivé. Mais aussi, voyager est vraiment important car le voyage peut avoir un impact sur tout une collection. Les matières avec lesquelles nous allons travailler, les couleurs que nous allons utilisés. Beaucoup de personne me disent “ oh, j’ai reconnu cette référence” dans tel produit même si moi en réalité je n’y avais même pas prêté attention. Au final, c’est intéressant qu’ils me fassent voir ce genre de chose”.

Red Lemon Symphony, célèbre le nouveau Maroc

Anwar Bougroug fait partie de ses rares artistes qui ose créer des collections en phase avec l’ère du temps, en phase avec les changements auquel une partie du monde est en train de faire face. Récemment, il a dévoilé sa nouvelle collection, “Red Lemon Symphony”, qui raconte l’histoire de ce nouveau Maroc qi voit progressivement le jour, bien qu’encore ancré dans ses traditions. “ Il y a peu de temps, nous avons collaboré avec le photographe Moullat et le mannequin Tilila afin de célébrer à l’image d’un manifeste, le nouveau Maroc et la jeunesse qui est en quête d’égalité, de diversité mais aussi de liberté ”, raconte-t-il. Tourné à Marrakech, ce projet photo est le symbole d’une prise de position, qui entend s’adresser directement à la jeunesse marocaine dont la force créative ne cesse de grandir : « L’idée est de rendre les choses encore plus grandes, de rassembler les gens et de créer un collectif de talents marocains créatifs et révolutionnaires. Nous commençons une nouvelle vague ».

View this post on Instagram

EDIT 1 S/S 2017

A post shared by bougroug (@bougroug) on

En définitive, ce nouveau projet entend offrir un espace de liberté d’expression à ces jeunes marocains, dans lequel photographes, peintres, mannequins, danseurs, graffeurs, pourront exprimer librement leur art. Visionnaire, Anwar a pensé ce projet dans les moindres détails, jus’au choix du nom : dans une interview accordé au Huffpost Maghreb, il expliquait que “ le nom de cette nouvelle collection est très symbolique. ‘Red’ fait référence à la ville ocre, ‘Lemon’ parce que c’est frais et nouveau, et ‘Symphony’ parce que les couleurs, les styles et les codes se marient parfaitement et créent une sorte de symphonie. Grâce au travail de Mouad, les photos ont un cachet presque vintage, avec des tons pastel qui les rendent si différentes ”. Un engagement et un savoir-faire qui rencontrent un franc succès. De quoi donner l’envie à quiconque de découvrir les vêtements, les bijoux, les sacs en cuir et les décoration d’intérieur que propose la marque. Que chacun se rassure, en plus d’être présente dans la boutique The Moroccans et au riad El Fenn à Marrakech et dans des concepts stores à Stockholm et Oslo, “vous pourrez vous procurer les dernières tendances puisque notre principal canal de distribution est une boutique en ligne”.