Le nouveau média digital et social pour découvrir l’Arabie et le Moyen-Orient. Décalé. Innovant.

Ne perdez pas une miette des nouveaux tutos culinaires de l’Institut du monde arabe avec Sahha!

Delicious Lebanese (Arabic) food, kibbeh (kibe) on black slate stone and granite background.

Véritable monument de la culture arabe et orientale qu’il expose et promeut au cœur de Paris, l’Institut du monde arabe se lance désormais dans les tutoriels cuisine et la gastronomie arabe qu’il veut réellement présente dans sa programmation, après avoir déjà abordé le sujet à travers divers ateliers et expositions. Retour sur les secrets de ces chef(fe)s qui raviront vos yeux (et vos papilles). 

Alors que le confinement nous a privés de sorties, et de restaurants notamment, la créativité et la productivité ont cependant été au rendez-vous : en effet, tutoriels et DIY (Do It Yourself) de toutes sortes ont fait fureur sur internet. Le domaine culinaire n’y a pas échappé, et c’est dans ce contexte que la première vidéo d’une série de 5, est postée sur la chaîne Youtube de l’IMA le 5 mai 2021.

Des recettes gourmandes et accessibles

Le concept ? Présenter des recettes provenant du monde arabe de manière accessible et pédagogue. Le Maghreb et le Moyen-Orient sont représentés et mis à l’honneur à travers le Maroc, la Syrie, le Liban ou encore l’Algérie. Si beaucoup connaissent sans doute le couscous, peut-être découvriront-ils le man’ouché libanais présenté par Souad Halwani, qui est une galette au thym, ou les feuilles de vigne farcies appelées yalanjis, mets traditionnel de Syrie, réalisé par Faeeq Al Mhana. 

Les vidéos sont courtes, (entre 5 et 10 minutes) et très bien illustrées, depuis la présentation des ingrédients jusqu’au dressage des assiettes : il est simple de suivre le processus étape par étape, en même temps que le ou la cheffe (la simplicité des recettes en elles-même n’est pas cependant garantie…!) 

La gastronomie comme vecteur de traditions

Mais Sahha ! (littéralement « santé ! » ou « bon appétit ! ») ce n’est pas uniquement de la cuisine. La série de vidéos proposée par l’Institut du Monde Arabe a à cœur de livrer les secrets et les particularités des diverses cultures orientales, reconnues à l’international pour leur cuisine savoureuse et généreuse. 

A travers la recette du couscous traditionnel algérien de Yennayer (nouvel an berbère) présenté par Soraya Kezzouh par exemple, c’est toute une tradition familiale qu’elle conserve et transmet à son tour : un réel hommage rendu à son histoire et son pays. 

En présentant les portraits personnels des chef(fe)s en plus de leurs talents culinaires, Sahha! prend une dimension plus universelle et plus humaine, en prouvant que la gastronomie est une richesse qui représente un pan de la culture et du patrimoine à part entière

Elle montre également le rapport personnel des chef(fe)s et de l’art de la cuisine, qui ne relève pas uniquement de la profession : ambition cachée pour les uns, bouée de sauvetage pour les autres, elle relève néanmoins toujours de la passion

Le partage : ingrédient incontournable 

Cette passion est certes gratuite, mais elle bénéficie et profite à deux associations en partenariat avec cette première série d’épisodes.

Meet my mama, dont font partie Fouzia Ayou, Soraya Kezzouh, Entissar Jamous et Souad Halwani, réunit des femmes de tout âge et de tous horizons et allie un service traiteur et une association, Empower my mama. 

Faeeq Al Mhana, le seul homme de ce panel de chef(fe)s, fait partie de Cuistots migrateurs : composé de personnes réfugiées, ce cercle les aide à reconstruire leur vie par le biais de la cuisine notamment. C’est une belle visibilité qu’offrent les vidéos de l’IMA à ces causes importantes

De plus, c’est une occasion de mettre en avant la place des femmes dans un milieu encore très exclusivement masculin

Sahha ! une saga de bon goût.